Publié le 15 septembre 2018 à 18:12

La Nasa envoie un laser dans l'espace pour étudier la fonte des glaces

Le décollage du laser ICESat-2, emmené en orbite par la fusée Delta 2.
Le décollage du laser ICESat-2, emmené en orbite par la fusée Delta 2. [Bill Ingalls/NASA via AP - Keystone]
La Nasa a lancé samedi son laser le plus avancé jamais placé en orbite, l'ICESat-2. Cette mission à un milliard de dollars est destinée à révéler l'ampleur de la fonte des glaces sur Terre.

Le satellite d'une demi-tonne a été propulsé par une fusée Delta II. Il a décollé de la base Vandenberg de l'US Air Force en Californie à 06h02 (15h02 en Suisse).

Cette mission est "extraordinairement importante pour la science", avait plus tôt expliqué Richard Slonaker, le responsable du programme ICESat-2. Car, depuis près de dix ans, l'agence ne disposait plus d'un instrument en orbite pour mesurer l'épaisseur des superficies recouvertes de glace à travers la planète.

Montée des océans

La mission précédente, ICESat, a commencé en 2003 et s'est achevée en 2009. Grâce à elle, les scientifiques ont appris que la banquise s'affinait et que les surfaces recouvertes de glace disparaissaient des régions côtières du Groenland et de l'Antarctique.

Le tout nouveau ICESat-2 devrait aider les scientifiques à comprendre l'ampleur de la contribution de la fonte des glaces à la montée des océans.

ats/afp/vtom

Publié le 15 septembre 2018 à 18:12