Modifié le 08 août 2018 à 15:47

Une faille de WhatsApp permettrait de manipuler des messages

WhatsApp revendique plus de 1,5 milliards d'utilisateurs.
WhatsApp revendique plus de 1,5 milliards d'utilisateurs. [EPA/SASCHA STEINBACH - Keystone]
Le spécialiste de la cybersécurité CheckPoint a annoncé mercredi avoir découvert une faille sur l'application de messagerie WhatsApp. Des pirates pourraient modifier des messages envoyés au sein d'un groupe.

D'éventuels pirates pourraient agir sur les conversations de trois manières: en modifiant les messages publiés par une personne, en publiant un message dans un groupe en se faisant passer pour l'un des participants, ou en envoyant un message spécifique à un membre de groupe en le faisant passer pour un message groupé.

CheckPoint s'inquiète des risques de manipulations de masse que rendrait possibles cette faille, rappelant des cas de rumeurs propagées via la messagerie, au Brésil ou en Inde notamment.

>> Lire: Trois nouveaux lynchages en Inde après des rumeurs sur WhatsApp

"Pas de problème de cryptage"

WhatsApp assure de son côté avoir "examiné attentivement ce problème qui s'apparente à tenter de modifier un e-mail après son envoi. Il n'y a pas de problème de sécurité du cryptage de l'application, qui permet de s'assurer que seul l'envoyeur et le destinataire peuvent lire leur échange."

Fondée en 2009, WhatsApp revendique plus de 1,5 milliard d'utilisateurs.

ats/afp/vtom

Publié le 08 août 2018 à 14:37 - Modifié le 08 août 2018 à 15:47