Modifié

Un ordinateur meilleur que les dermatologues pour dépister le cancer

Capture d'écran de la vidéo de présentation du système d'intelligence artificielle par Finder Systems GmbH. [FotoFinder Systems GmbH]
Capture d'écran de la vidéo de présentation du système d'intelligence artificielle par Finder Systems GmbH. [FotoFinder Systems GmbH]
Une équipe de chercheurs a créé un système capable de dépister les cancers de la peau à partir de photographies. D'après une expérience, la machine a détecté 95% des mélanomes, contre 89% pour l'humain.

Une équipe germano-franco-américaine a entraîné ce système d'intelligence artificielle à distinguer des lésions de la peau et grains de beauté selon qu'ils étaient bénins ou alarmants, en lui montrant plus de 100'000 images. Les performances de la machine ont ensuite été comparées à celles de 58 médecins spécialistes, venus de 17 pays.

Avec une simple photographie de 100 cas jugés compliqués, les médecins ont correctement identifié 87% en moyenne des mélanomes qui leur étaient présentés. Mais la machine a fait mieux, avec 95% de mélanomes détectés à partir de la première série de photographies.

Moins d'erreurs de diagnostic

L'ordinateur non seulement "a manqué moins de mélanomes", mais a aussi "fait moins d'erreurs de diagnostic consistant à voir des mélanomes dans des grains de beauté bénins", ce qui "aboutirait à moins d'opérations inutiles", a souligné le professeur de médecine Holger Hänssle, de l'Université d'Heidelberg.

La question n'est pas de se passer des médecins au profit de l'intelligence artificielle, mais de faire d'elle "un outil supplémentaire", ont rappelé deux professeurs australiens, Victoria Mar et Peter Soyer.

D'après le centre international de recherche sur le cancer, chaque année 232'000 cas de mélanome malin sont déclarés, et 55'000 personnes en meurent.

>> Vidéo de démonstration du développeur du système artificielle Foto Finder

ats/melb

>> Sujet traité dans le journal de 07h00 sur RTS La Première

Publié Modifié