Modifié

Le tourisme responsable de 8% des émissions de gaz à effet de serre

Tourisme mondial: selon une nouvelle étude, l'empreinte carbone représente 8% des émissions de gaz à effet de serre [RTS]
Tourisme mondial: selon une nouvelle étude, l'empreinte carbone représente 8% des émissions de gaz à effet de serre / 19h30 / 2 min. / le 7 mai 2018
Hôtels, déchets et vols: l'impact du tourisme mondial sur le climat s'intensifie, indique une étude scientifique. Son empreinte carbone représente 8% des émissions mondiales de gaz à effet de serre.

Entre 2009 et 2013, l'empreinte mondiale du secteur touristique est passée de 3,9 à 4,5 gigatonnes équivalent CO2 (+15%), soit quatre fois plus que ce que les évaluations précédentes laissaient envisager, ont calculé des chercheurs, dont l'étude est publiée dans la revue Nature Climate Change.

Les auteurs, qui ont étudié le cas de 160 pays, constatent que l'impact du tourisme, national ou international, vient pour une large part de pays à revenus élevés.

Contribution suisse

Avec 4 milliards de voyageurs en 2017, le secteur aérien est le plus gros émetteur de pollution (20% des émissions touristiques totales), devant l'hôtellerie.

Grands voyageurs, les Suisses ont participé directement à cette progression. Ils prennent deux fois plus l'avion que leurs voisins européens.

Une tendance qui s'accentue

Avions électriques, biocarburant, invitation des voyageurs à payer un supplément, éco-taxe: les transporteurs aériens tentent tout de même de réduire l'impact de leurs émissions de gaz à effet de serre.

Mais la tendance risque au contraire de s'accentuer, notamment en raison du succès des compagnies à bas coût.

Sujet TV: Estelle Braconnier

Adaptation web: rens

Publié Modifié