Publié le 14 février 2018

"La question de l'immortalité est bien là" avec les nouvelles technologies

Une étude américaine observe une corrélation entre l'usage d'internet, des nouvelles technologies, et le déclin de l'identité religieuse. Le théologien Pierre Gisel analyse le phénomène mercredi dans l'émission Forum.

Plus on utilise internet, plus on se détache de la religion, conclut schématiquement l'auteur de cette recherche qui vient d'être publiée dans le Journal for the Scientific Study of Religion (Journal pour l'étude scientifique de la religion) aux Etats-Unis.

Les nouvelles technologies suscitent-elles donc plus d'espoirs, désormais, que la religion? "On peut dire les choses de cette manière" note Pierre Gisel, professeur honoraire à l'Université de Lausanne.

"Mais remplacer par quoi, comment? Ce n'est pas parce que cela prend éventuellement des cases semblables que cela les occupe de la même manière (…)" On peut dire dans un certain sens, poursuit le théologien, que l'on est "articulés sur les mêmes pulsions humaines qui étaient derrière le religieux et qui sont maintenant derrière ces rêves de toute-puissance."

Et c'est notamment le rêve de l'immortalité, aujourd'hui revisité notamment par le transhumanisme.

>> Ecouter l'interview de Pierre Gisel dans l'émission Forum:

Le transhumanisme, une manière de se substituer à Dieu?
bluebay2014 - Fotolia
Forum - Publié le 14 février 2018

oang

Publié le 14 février 2018