Modifié le 04 décembre 2017 à 14:22

Les paillettes, reines des Fêtes mais aussi championnes de la pollution

Les paillettes qu'on trouve dans les maquillages finissent dans les mers et les océans.
Des experts dénoncent la pollution engendrée par les paillettes Le 12h30 / 1 min. / le 04 décembre 2017
Les paillettes, omniprésentes en cette période de fêtes de fin d'année, sont sous le feu des critiques d'une partie de la communauté scientifique, qui dénonce leur fort potentiel polluant.

Elles scintillent et font partie intégrante des fêtes de fin d'année. Les paillettes sont présentes dans le maquillage, dans les décorations, sur les boules de Noël, sur les papiers cadeaux et mille autres objets revêtus d'un habillage festif.

Pourtant, de nombreux scientifiques s'allient pour leur interdiction. Après usage, les petites particules scintillantes se retrouvent en effet dans l'environnement, et plus particulièrement dans les mers et les océans.

Dans les fonds marins

La plupart des paillettes étant des microparticules de plastique, elles s'accumulent dans les fonds marins et sont avalées par les poissons qui les confondent avec de la nourriture. Les appels de scientifiques - américains et néo-zélandais notamment - se multiplient, pour dénoncer qu'il s'agit de produits polluants dont l'usage n'est pas une nécessité.

Katja Schaer/kkub

Publié le 04 décembre 2017 à 14:11 - Modifié le 04 décembre 2017 à 14:22