Modifié le 06 octobre 2017

Le Nobel de chimie pour le professeur à l'Uni de Lausanne Jacques Dubochet

Le Vaudois Jacques Dubochet a obtenu le prix Nobel de chimie
Le Vaudois Jacques Dubochet a obtenu le prix Nobel de chimie 19h30 / 2 min. / le 04 octobre 2017
Le prix Nobel de chimie a été attribué conjointement au Suisse Jacques Dubochet, à l'Américain Joachim Frank et au Britannique Richard Henderson, pour leurs travaux en cryo-microscopie électronique.

La cryo-microscopie électronique, une méthode révolutionnaire d'observation des molécules couplée à l'imagerie 3D, a fait entrer la biochimie dans une nouvelle ère, a précisé mercredi l'Académie Nobel à Stockholm sur son site.

"Le prix cette année récompense une méthode rafraîchissante d'imagerie des molécules de la vie", a annoncé Göran Hansson, le secrétaire général de l'Académie royale des sciences qui décerne le prix.

>> Lire aussi: Le prix Nobel suisse Jacques Dubochet: "J'étais très mauvais à l'école"

Des découvertes successives

Cette technique permet d'étudier des échantillons biologiques sans attenter à leurs propriétés, comme cela se produit avec des colorants ou les faisceaux d'électrons dégagés par les rayons X.

En 1990, Richard Henderson, 72 ans aujourd'hui, a le premier produit une image en 3D en résolution atomique d'une protéine. Joachim Frank, 77 ans, a ensuite perfectionné cette technique et l'a rendue plus facile à utiliser.

Jacques Dubochet, 75 ans, est quant à lui parvenu à vitrifier l'eau, ce qui permet aux biomolécules de conserver leur forme naturelle.

Un Vaudois formé à Lausanne, Genève et Bâle

Né en 1942 à Aigle (VD), Jacques Dubochet a obtenu en 1967 son diplôme d'ingénieur-physicien à l'Ecole polytechnique de l'Université de Lausanne, ancêtre de l'EPFL, avant de poursuivre ses études à l'Université de Genève et de Bâle, notamment.

Jacques Dubochet est devenu professeur à l'Université de Lausanne en 1987 et a pris sa retraite 20 ans plus tard, selon son curriculum vitae publié sur le site de l'institution lausannoise.

"Le sentiment qui s'impose aujourd'hui est celui d'une très grande reconnaissance. Ils sont sympas à Stockholm.(...) Mais je ne suis pas tout seul, c'est un effort collectif. C'est un travail fait il y a 30 ans", a réagi Jacques Dubochet devant la presse à l'UNIL.

>> Lire aussi: Le CV tout en humour du prix Nobel vaudois Jacques Dubochet

Nombreux messages de félicitation

Sur Twitter, Doris Leuthard a rapidement félicité Jacques Dubochet, devenu le 28e Suisse à être récompensé par un prix Nobel depuis 1901. "Cette récompense est l'expression de votre remarquable travail de recherche et me rend fière de la Suisse", a affirmé la présidente de la Confédération.

Le conseiller fédéral chargé de la Recherche Johann Schneider-Ammann a lui aussi présenté ses félicitations - en français - au chercheur vaudois via le réseau social. Idem pour le conseiller national Roger Nordmann (PS/VD), qui n'a pas manqué de souligner l'affiliation du lauréat à son parti.

"Cette récompense est le meilleur argument en faveur d'une recherche scientifique fondamentale indépendante et internationale en Suisse", a affirmé de son côté le Fonds national suisse de la recherche scientifique dans une première réaction.

L'Université de Genève a également félicité Jacques Dubochet ainsi que l'Université de Lausanne "pour cette magnifique reconnaissance". "Nous sommes très fiers, c'est un jour de fête", a de son côté déclaré la rectrice de l'Université de Lausanne Nouria Hernandez.

dk avec agences

Publié le 04 octobre 2017 - Modifié le 06 octobre 2017