Publié

Les grands singes seraient capables de deviner si une personne se trompe

Un jeune visiteur du zoo allemand de Gelsenkirchen et l'orang-outan "Schubi", photographiés en mars 2016. [Caroline Seidel - Germany Out - DPA - AFP]
Un jeune visiteur du zoo allemand de Gelsenkirchen et l'orang-outan "Schubi", photographiés en mars 2016. [Caroline Seidel - Germany Out - DPA - AFP]
Les grands singes comme les bonobos, les chimpanzés et les orangs-outans sont apparemment capables, comme les humains, de deviner quand une personne se trompe, ont constaté des chercheurs.

Les primatologues, dont l'étude est parue mercredi dans Plos One, ont soumis 34 primates du zoo de Leipzig (Allemagne) à un test conçu pour des enfants d'un an et demi: une personne place un objet dans une des deux boîtes situées devant lui, en présence d'un grand singe.

Une deuxième personne sort ensuite l'objet pour le mettre dans l'autre boîte puis verrouille les deux boîtes. Dans le premier cas de figure, le sujet 1 reste dans la pièce et sait que l'objet a été déplacé.

Les singes ont aidé la personne qui faisait fausse route

Dans le second cas de figure, il sort de la pièce avant que l'objet soit changé de place. Lorsqu'il revient dans la pièce, il cherche donc à ouvrir la mauvaise boîte.

Le singe pouvait choisir quelle boîte ouvrir pour les personnes pendant le test. Les chercheurs ont observé que les primates avaient clairement aidé davantage la personne qui faisait fausse route.

Cela suggère que ces grands singes utilisent leur compréhension de ce qu'une personne pense être la réalité pour décider de l'aider, selon les chercheurs.

afp/ptur

Publié