Modifié

Le cancer pourrait tuer 5,5 millions de femmes dans le monde dès 2030

Le cancer du sein est le plus fréquent chez la femme. [AP Photo/Damian Dovarganes - Keystone]
Le cancer du sein est le plus fréquent chez la femme. [AP Photo/Damian Dovarganes - Keystone]
Le cancer pourrait tuer 5,5 millions de femmes chaque année dans le monde à l'horizon 2030 soit près de 60% de plus par rapport à 2012, en raison de l'augmentation et du vieillissement de la population, selon un rapport publié mardi.

Des efforts accrus d'éducation et de prévention sont essentiels pour endiguer ce fléau grandissant qui a tué 3,5 millions de femmes en 2012 (sur plus de 8 millions de décès au total), en majorité dans les pays en développement, selon ce rapport de la Société américaine du cancer rendu public lors du congrès mondial du cancer réuni à Paris jusqu'à jeudi.

"Le poids du cancer augmente dans les pays à revenus faibles et moyens en raison du vieillissement et de la croissance de la population", a indiqué Sally Cowal, de la Société américaine du cancer, qui a compilé ce rapport avec le soutien du laboratoire pharmaceutique allemand Merck.

Sédentarité et obésité

Cette hausse est aussi attribuée à "l'augmentation de la fréquence des facteurs de risque de cancer connus liés à la transition économique rapide comme l'inactivité physique, une mauvaise alimentation, l'obésité et des facteurs reproductifs", comme par exemple avoir un premier enfant à un âge tardif , un des facteurs de risque du cancer du sein.

>> Lire aussi: Le cancer du sein chez la femme jeune, marginal mais en augmentation

afp/sbad

Publié Modifié

14% de l'ensemble des décès dus au cancer

Après les maladies cardiovasculaires, les cancers constituent la deuxième cause de décès chez les femmes dans le monde, représentant 14% de l'ensemble des décès féminins en 2012, souligne ce rapport.

Le cancer du sein, le plus fréquent, est la cause principale de décès par cancer chez les femmes dans le monde, avec 1,7 million de cas diagnostiqués et 521'900 décès en 2012.

Le cancer du poumon suit avec 491'200 décès annuels parmi les femmes. Plus de 80% de ces cancers sont attribuables au tabagisme aux Etats-Unis et en France, et 40% en Afrique sub-saharienne.

Le cancer du col de l'utérus est responsable pour sa part de près de 266'000 morts chaque année. Pour ce cancer, "près de 90% des décès dans le monde surviennent dans les pays en développement, l'Inde à elle seule comptant pour 25% du total des cas", souligne le rapport.