Modifié

Tests menés entre le Valais et l'Italie en vue d'une expédition sur Mars

Photo copiée sur le site du refuge Regina Margherita. [caivarallo.it]
Photo copiée sur le site du refuge Regina Margherita. [caivarallo.it]
Dix volontaires, se trouvant actuellement en Valais, sont attendus mardi dans un refuge italien situé à 4500 mètres d'altitude, pour participer à des expériences durant une semaine en vue d'une future mission vers Mars.

Ces cinq hommes et cinq femmes passeront six jours dans le refuge Regina Margherita, le plus haut bâtiment d'Europe (4554 m), où la pression atmosphérique est semblable à celle de la Planète rouge, a rapporté lundi le Centre aérospatial allemand (DLR) à Cologne, relayé par le Blick.

L'objectif est d'observer comment ces personnes réagissent à ce type de pression: "Si des astronautes devaient être stationnés dans la spatiale de Mars, ils sont susceptibles de vivre et travailler dans des conditions similaires", a indiqué Ulrich Limper, l'un des responsables de ce test.

Symptômes méconnus

Les symptômes potentiels sont des maux de tête, des nausées et des enflures des mains et des pieds. Mais ces réactions restent imprévisibles et les causes inconnues, selon Ulrich Limper.

Les participants ne sont pas des astronautes, ni des spécialistes, mais des volontaires lambda, précise le DLR.

hend

Publié Modifié

Le lieu des expériences