Modifié

Enquête ouverte contre Tesla après un accident mortel en pilote automatique

L'intérieur d'une voiture Tesla "Model S" avec le mode pilotage automatique. [Beck Diefenbach - Reuters]
L'intérieur d'une voiture Tesla "Model S" avec le mode pilotage automatique. [Beck Diefenbach - Reuters]
Une enquête a été ouverte contre le constructeur de voitures électriques Tesla à la suite du décès accidentel d'un automobiliste qui avait actionné le mode "pilotage automatique".

La sécurité routière américaine (NHTSA) a annoncé jeudi l'ouverture d'une enquête préliminaire sur 25'000 exemplaires de la Model S, l'un des modèles du constructeur de voitures électriques Tesla.

L'enquête constitue une première étape d'une procédure susceptible de conduire à un rappel si les véhicules concernés sont jugés dangereux.

>> Lire aussi: Une voiture autonome doit-elle protéger ses passagers ou l'enfant qui traverse?

Accident en auto-conduite

Un "examen préliminaire" de la performance d'Autopilot, le système informatique et électronique d'aide à la conduite permettant aux voitures Tesla de pouvoir s'auto-conduire ou d'effectuer seules des manoeuvres, doit être réalisé, a indiqué le groupe dans un communiqué.

Ce système était activé lors d'un accident survenu le 7 mai dernier sur une route de Floride. Le véhicule accidenté avait heurté la remorque d'un poids lourd qui amorçait un virage à gauche à une intersection. L'automobiliste est décédé des suites de ses blessures.

agences/rens

Publié Modifié

Réaction de Tesla

C'est le premier accident mortel sur les quelque 200 millions de kilomètres parcourus par des véhicules équipés d'Autopilot, affirme Tesla.

"Il est important d'insister sur le fait que la décision de la NHTSA est simplement un examen préliminaire pour déterminer si le système a bien fonctionné conformément aux attentes", a encore précisé Tesla qui a signalé l'accident "tragique" au régulateur.