Publié le 04 mars 2016 à 20:24

Les Suisses jettent encore plus du tiers des aliments qu'ils achètent

Comment réduire le gaspillage alimentaire de 30% d'ici 2020
Le Conseil national a voté une motion pour réduire le gaspillage alimentaire de 30% d'ici 2020 19h30 / 3 min. / le 04 mars 2016
Chaque habitant de Suisse jette en moyenne près de 300 kilos de nourriture par année, ce qui représente 2000 francs du budget du ménage. Cela fait du Suisse l'un des plus gros gaspilleurs d'aliments d'Europe.

Des quantités telles qu'il faudrait 140'000 camions pour les transporter. Ramenés au gaspillage alimentaire quotidien, ce sont donc 320 grammes que chacun des habitants du pays met à la poubelle, soit 33% des aliments.

En détaillant par type de denrée, 43% du pain passe à la poubelle, 34% des fruits et légumes et 19% de la viande, selon des chiffres du WWF et de Foodwaste.

Une problématique qui inquiète jusqu'au Parlement fédéral à Berne. Le Conseil national l'a encore montré lundi, au premier jour de sa session de printemps, en adoptant la motion de Markus Hausammann (UDC/TG) réclamant des mesures de sensibilisation pour éviter que les consommateurs ne jettent trop d'aliments à la poubelle. Le gaspillage alimentaire devrait être réduit de 30% au moins d'ici 2020.

Mauvais élève

Car avec ces chiffres, la Suisse fait figure de mauvais élève, à en croire des statistiques d'Eurostat. Seuls les Pays-Bas sont moins bien classés, avec 393 kilos jetés par habitant par année. A contrario, au Danemark - où un magasin ne vendant que des denrées périmées vient d'ouvrir (voir sujet ci-dessous) - ce chiffre tombe à 19 kilos.

En Grande-Bretagne, le gaspillage alimentaire équivaut à quelque 700 livres (environ 1000 francs) par an et par famille.

De façon plus globale, jusqu'à 50% de la production alimentaire mondiale sont perdus ou jetés entre le champ et la vaisselle, indique la Food and agriculture organisation (FAO), l'agence onusienne en charge de ces questions.

Delphine Gianora/vkiss et gax

Publié le 04 mars 2016 à 20:24