Modifié

La canicule de cet été a fortement fait fondre les glaciers alpins

Le glacier d'Arolla a reculé de plusieurs centaines de mètres en moins de 40 ans. [HO - Keystone]
Le glacier d'Arolla a reculé de plusieurs centaines de mètres en moins de 40 ans. [HO - Keystone]
L'épaisseur des glaciers alpins a fortement diminué sous la vague de chaleur estivale. La fonte n'a toutefois pas atteint un record, a fait savoir jeudi l'Académie suisse des sciences.

Le mercure est en effet retombé dès la mi-août et le mois de septembre s'est révélé plutôt frais. La plupart des glaciers de Suisse ont perdu entre un et deux mètres d'épaisseur durant l'année hydrologique 2014/2015, précisent les chercheurs.

Au total, 1,3 million de m3 de glace ont fondu, soit environ 2,5% du volume total. Le record de 2003 n'a pas été dépassé: entre 4% et 5% des réserves de glace avaient alors disparu, d'après le communiqué.

Fonte très inhabituelle

La chaleur de l'été a néanmoins causé une fonte très inhabituelle. Aucun flocon n'est tombé au laboratoire de nivologie du Weissfluhjoch, dans les Grisons, à une altitude de 2540 mètres, ce qui n'était arrivé qu'une fois depuis le début des mesures en 1936.

A la mi-août, la neige est tombée jusqu'à 2800 mètres, et encore plus bas durant le mois de septembre. Ce refroidissement a permis de freiner la fonte des glaces, explique l'Académie suisse des sciences.

ats/tmun

Publié Modifié

Situation moins grave au sud du Valais

Pour les glaciers du sud du Valais, comme celui de Findelen ou de l'Allalin, la situation a été moins grave. Ils n'ont perdu en moyenne que 70 centimètres de glace.

En revanche, les petits glaciers moins élevés et ceux qui se situent entre l'Oberland bernois et le Valais, comme celui de la Plaine-Morte, ont beaucoup souffert, perdant par endroits plus de 2,5 m d'épaisseur.