Modifié le 12 septembre 2015 à 11:24

Un traitement contre le diabète agit sur la dépendance alcoolique

Selon l'étude suédoise, une hormone utilisée dans le traitement du diabète a des effets sur la dépendance à l'alcool.
Selon l'étude suédoise, une hormone utilisée dans le traitement du diabète a des effets sur la dépendance à l'alcool. [ - AP Photo/Eric Risberg]
Une étude suédoise menée sur des souris et des rats montre qu'une hormone utilisée dans le traitement du diabète et de l'obésité pourrait considérablement réduire la dépendance à l'alcool.

Réalisée par des chercheurs de l'hôpital universitaire de Göteborg, l'étude met en évidence des vertus jusqu'ici inconnues de l'hormone intestinale GLP-1 (ou glucagon-like peptide-1). Cette hormone accélère celle de l'insuline, dont le manque ou le mauvais fonctionnement est la cause du diabète.

D'après les expériences sur des souris, la GLP-1 est aussi "capable d'empêcher l'alcool d'accélérer la sécrétion de dopamine", une hormone qui envoie au cerveau un signal de "récompense" lors d'une prise d'alcool - ou de nourriture.

Rats plus sobres

Quant aux rats, "ils ont diminué leur consommation d'alcool" et les cas de "rechute" chez les animaux sevrés disparaissent, soulignent les chercheurs dont les travaux ont été publiés dans la revue Addiction Biology.

L'excès d'alcool est à l'origine de 3,3 millions de décès chaque année dans le monde, selon l'Organisation mondiale de la santé (OMS).

ats/pym

Publié le 12 septembre 2015 à 11:09 - Modifié le 12 septembre 2015 à 11:24