Publié

Les logiciels malveillants réclamant des rançons ont doublé en 2014

Les "ransomware" sont plus lucratifs qu'une arnaque via réseau social. [Gaetan Bally - Keystone]
Les "ransomware" sont plus lucratifs qu'une arnaque via réseau social. [Gaetan Bally - Keystone]
Les logiciels malveillants qui prennent le contrôle des PC, tablettes et smartphones et réclament ensuite de l'argent à leur utilisateur, ont plus que doublé dans le monde en 2014.

L'an dernier, ce type de programme (en anglais "ransomware"), plus lucratif qu'une simple arnaque sur réseau social, a augmenté de 113%. Et sa variante dite "cryptolocker", qui retient en otage les données personnelles, a fait 45 fois plus de victimes qu'en 2013, selon le rapport annuel de la société américaine de sécurité informatique Symantec, publié mardi.

"De manière générale, la cybercriminalité a encore crû en 2014 avec 317 millions de nouveaux programmes malveillants créés au niveau mondial, soit près de 1 million par jour", a expliqué Laurent Heslault, expert en cybersécurité de Symantec et Norton.

Dans les grandes entreprises

Le rapport pointe par ailleurs un changement tactique de la part des cyberattaquants qui s'infiltrent dans les réseaux des grandes entreprises et échappent à toute détection en détournant leurs infrastructures pour les utiliser contre elles, notamment via des chevaux de Troie lors de mises à jour de logiciels standards.

afp/fme

Publié