Modifié le 20 novembre 2014 à 10:14

Nouveau pic de braconnage du rhinocéros en Afrique du Sud

Depuis le début de l'année, 1'020 rhinocéros ont été braconnés en Afrique du Sud, établissant un nouveau record.
Depuis le début de l'année, 1'020 rhinocéros ont été braconnés en Afrique du Sud, établissant un nouveau record. [AP Photo/Robin Clark - ]
Le braconnage de rhinocéros en Afrique du Sud a atteint un nouveau record de 1020 animaux abattus par des braconniers depuis début 2014 malgré d'importants moyens déployés par les autorités.

"A ce jour, un total de 1020 rhinocéros ont été tués pour leur corne depuis le 1er janvier 2014", a indiqué jeudi le ministère sud-africain de l'Environnement, rappelant le bilan 2013 et précédent record de 1004 rhinocéros tués.

La plupart de ces mammifères dont le braconnage s'intensifie d'année en année depuis 2007, ont été tués dans le célèbre parc Kruger, frontalier du Mozambique et où 672 carcasses ont été retrouvées par les rangers.

Trafic mondial

"Le massacre en cours des rhinocéros pour leur corne fait partie d'un trafic mondial de faune sauvage de plusieurs milliards de dollars", a souligné le ministère sud-africain, qui dit employer tous les moyens, de la répression à la sensibilisation, et envisage aussi de demander la fin de la prohibition du commerce de cornes pour tenter de décourager les trafiquants.

Les cornes braconnées sont écoulées au marché noir en Asie où les adeptes de médecine traditionnelle les consomment pour leurs prétendues vertus curatives.

afp/ebz

Publié le 20 novembre 2014 à 09:40 - Modifié le 20 novembre 2014 à 10:14