Modifié

Les marques de téléphones portables classées selon leur éthique

Un rapport classe les smartphones par rapport aux exigences morales du fabricant [RTS]
Un rapport classe les smartphones par rapport aux exigences morales du fabricant / 19h30 / 2 min. / le 11 septembre 2014
Alors qu'Apple dévoile mardi l'iPhone 6, les conditions de fabrication des smartphones restent problématiques, selon un classement établi par Action de Carême et Pain pour le prochain.

Un classement éthique des téléphones portables était distribué mardi matin dans cinq grandes gares suisses. Etabli par Pain pour le prochain et Action de Carême, ce "ranking" invite les passants à la réflexion sous le slogan "Quel sang y a-t-il dans nos téléphones portables".

Les deux associations chrétiennes ont classé les entreprises selon trois critères: le droit du travail, la protection de l'environnement et la responsabilité dans l'achat des minerais.

Asus et HTC, lanternes rouges

En tête se trouvent les groupes américains HP et Nokia (qui appartient désormais à Microsoft), avec 76% des 2 critères remplis, respectivement 67%. Apple suit avec 61% alors que son concurrent sud-coréen Samsung est lui en 7e position à 41%.

Lanternes rouges, les sociétés taïwanaise Asus et chinoise HTC ferment le classement des dix marques high tech les plus utilisées en Suisse.

Conditions de travail médiocres

Malgré leurs conditions de travail difficile, les salariés profitent peu du prix élevé de l'iPhone.Malgré leurs conditions de travail difficile, les salariés profitent peu du prix élevé de l'iPhone. Le classement établi par Pain pour le prochain et Action de Carême révèle de façon visible à quel point nombre de fabricants d'appareil électroniques pèchent au chapitre des conditions de travail de leurs employés. Il n'est pas rare de voir des individus travailler 14 heures de suite, jour et nuit, en contact avec des substances nocives.

A ce jour, HP est la seule marque à atteindre un niveau satisfaisant de critères remplis en matière de droit du travail. Le groupe a notamment mis en place des cours donnés aux salariés sur leurs droits et aux mesures adoptées pour mettre en place un salaire de subsistance.

Chez Apple, les travailleurs bénéficient peu du prix des appareils. Par exemple, pour un prix de vente à 560 francs, 1% suffit à couvrir les coûts salariaux alors que 50,8% s'inscrivent au bénéfice de la marque (voir la photo).

Progrès écologiques

Des progrès notables ont en revanche été réalisés par les dix marques en matière de protection de l'environnement et, notamment, de réduction des émissions de CO2 qui se situent désormais à un niveau acceptable.

D'autres problèmes sont en revanche ignorés, selon le rapport, à l'instar des substances toxiques utilisées dans la composition des appareils électroniques, parfois interdites depuis longtemps en Europe et nocives pour les travailleurs.

Le défi des minerais

Concernant les "minerais des conflits", les métaux précieux extraits de pays instables comme la République démocratique du Congo, l'enjeu pour les marques est de s'assurer que l'argent servant à acheter des minerais ne finance plus de conflits sanglants.

Or, si ce problème est désormais bien connu, seul Apple s'approvisionne uniquement auprès de producteurs certifiés pour obtenir du tantale, ce métal précieux et rare utilisé en électronique dans la fabrication de condensateurs.

Juliette Galeazzi

> Lire aussi: Le géant informatique Apple dévoile sa première montre connectée

Publié Modifié

Les parts de marché des marques en Suisse



Source: Pain pour le prochain et Action de Carême

Méthodologie utilisée

Pour dresser ce classement, qui est une photographie instantanée de la situation au 30 avril 2014, Pain pour le prochain et Action de Carême ont envoyé des questionnaires aux marques, utilisé les rapports annuels et les informations disponibles sur les sites internet.

Les données ont été classées selon une grille de 26 critères qui pouvait rapporter entre 0 et 3 points. Lorsqu'une information n'était pas disponible, aucun point n'était accordé. Chaque critère a ensuite été pondéré en fonction de sa pertinence.