Modifié

L'intégralité des ressources terrestres pour 2014 aurait déjà été consommée

Il faudrait le territoire de "4,3 Suisse" pour subvenir aux besoins en ressources de la population suisse au rythme de consommation actuel. [Laurent Gillieron - Keystone]
Il faudrait le territoire de "4,3 Suisse" pour subvenir aux besoins en ressources de la population suisse au rythme de consommation actuel. [Laurent Gillieron - Keystone]
Selon le bilan de l'ONG Global Footprint Network publié mardi, la population mondiale a consommé aujourd'hui l'entier des ressources que la Terre peut produire sans compromettre leur renouvellement.

La population mondiale vivrait à crédit à partir de ce mardi. Elle a consommé en huit mois l'intégralité des ressources que la Terre peut produire sans compromettre leur renouvellement, a calculé l'ONG Global Footprint Network qui réalise ce bilan chaque année.

"Pour le reste de l'année, notre consommation résultera en un déficit écologique croissant qui puisera dans les stocks de ressources naturelles et augmentera l'accumulation du CO2 dans l'atmosphère", souligne l'ONG basée aux Etats-Unis.

De plus en plus tôt

Le "jour du dépassement" ne cesse d'intervenir de plus en plus tôt dans l'année. Il était tombé le 21 octobre en 1993, le 22 septembre en 2003, et l'an dernier, il avait eu lieu le 20 août.

Selon Global Footprint Network, il faudrait une planète et demie pour produire les ressources écologiques renouvelables nécessaires pour soutenir l'empreinte actuelle de l'humanité.

ats/sbad

Publié Modifié

La Suisse a dépassé sa biocapacité


Il faudrait "4,3 territoires suisses" pour supporter nos dépenses


En dette écologique depuis 1970

L'humanité est "entrée en situation de dette écologique" dans les années 70, selon le WWF.

"Aujourd'hui, 86% de la population mondiale vit dans des pays qui demandent plus à la nature que ce que leurs propres écosystèmes peuvent renouveler", poursuit-il dans un communiqué.

2,8 planètes pour couvrir les besoins des Suisses

Pour le directeur de l'Office fédéral de l'environnement (OFEV), Bruno Oberle, la Suisse contribue aussi à cette situation.

"Si tous les Etats utilisaient autant de ressources naturelles que notre pays, il faudrait 2,8 Terres pour couvrir nos besoins", explique-t-il mardi sur le site internet de l'OFEV.

"Nous vivons au-dessus de nos moyens", rappelle-t-il. "Au niveau planétaire, nous Suisses, surexploitons aussi les ressources".