Modifié le 13 août 2014

Pour Wikipédia, la loi sur le "droit à l'oubli" mène à la censure

Wikipédia aurait déjà reçu une cinquantaine de demandes de retrait de contenus.
Wikipédia aurait déjà reçu une cinquantaine de demandes de retrait de contenus. [Lionel Bonaventure - ]
Wikipédia crie à la censure après la décision européenne qui permet à des particuliers de demander à ce que certaines informations les concernant soient retirées du web.

La fondation qui gère le site d'informations Wikipédia affirme que la décision de la justice européenne relative au "droit à l'oubli" sur internet crée des "trous de mémoire" sur la toile et constitue une censure.

La décision visée "empêche le monde d'avoir accès librement à des informations fiables à propos de certaines personnes ou événements", a regretté mercredi soir la directrice exécutive de la Fondation Wikimedia, Lila Tretikov, sur le blog officiel.

"Un internet criblé de trous de mémoire"

Selon elle, "l'impact sur Wikipédia est direct et critique" et le site a par exemple déjà reçu une cinquantaine de notifications demandant à ce que des contenus soient effacés.

Pour Lila Tretikov, la conséquence est que "des résultats de recherche valides disparaissent en Europe sans explication publique, sans réelle preuve, sans contrôle judiciaire et sans possibilité d'appel. Le résultat est un internet criblé de trous de mémoire".

afp/ptur

Publié le 07 août 2014 - Modifié le 13 août 2014