Modifié le 31 mai 2014 à 15:14

Le tabac tue une personne toutes les six secondes dans le monde

Il y a plus d'un milliard de fumeurs dans le monde aujourd'hui.
Il y a plus d'un milliard de fumeurs dans le monde aujourd'hui. [EPA/Adi Weda - ]
A l'occasion de la Journée mondiale sans tabac samedi, l'OMS invite les pays à augmenter les taxes sur la cigarette, qui provoque le décès de 6 millions de personnes chaque année dans le monde.

Alors qu'environ 1,3 milliard de personnes fument actuellement sur Terre, l'Organisation mondiale de la santé (OMS) estime que le tabac pourrait provoquer au cours du 21e siècle jusqu'à un milliard de morts.

"Les gens fument pour la nicotine, mais meurent de la fumée", estiment les experts. La grande majorité des morts et maladies imputables au tabac proviennent en effet de l'inhalation de particules de goudron et de gaz toxiques dans les poumons.

Hausse des taxes demandée

Pour la Journée mondiale sans tabac le 31 mai, l'OMS invite les pays à augmenter les taxes sur le tabac pour encourager le sevrage tabagique et éviter que de nouveaux consommateurs ne deviennent dépendants (voir le communiqué).

Selon l'organisation, une augmentation des taxes de 50% permettrait à l’ensemble des pays de réduire le nombre des fumeurs de 49 millions au cours des trois prochaines années et de sauver en fin de compte 11 millions de vies.

Comme le souligne l’OMS, "les augmentations de prix sont deux à trois plus efficaces pour réduire le tabagisme chez les jeunes que chez les adultes plus âgés."

boi

Publié le 31 mai 2014 à 15:09 - Modifié le 31 mai 2014 à 15:14

Des décès qui vont augmenter

Selon l'OMS, le tabagisme est la principale cause de décès évitables dans le monde.

Le tabac tue près de 6 millions de personnes par an, dont plus de 600'000 sont des non-fumeurs victimes du tabagisme passif. Cela représente un décès toutes les 6 secondes.

Si rien n’est fait, le tabac provoquera plus de 8 millions de décès annuels en 2030 – dont plus de 80% dans des pays à revenu faible ou intermédiaire.