Modifié le 12 mai 2014 à 12:00

Les substances chimiques les plus cancérigènes identifiées

Le cancer du sein a tué près de 1400 femmes en 2010, derrière le cancer des poumons (3100).
Cette piste est jugée prometteuse pour la prévention du cancer du sein. [Gaetan Bally - ]
Une étude américaine, publiée lundi, dévoile une liste de produits chimiques favorisant le développement du cancer du sein, tels que des dissolvants ou des substances présentes dans l'essence.

Des Américains ont identifié les substances chimiques les plus cancérigènes présentes au quotidien. Les femmes devraient les éviter pour réduire les risques de cancer du sein.

La recherche, publiée lundi dans la revue Environmental Health Perspectives, confirme aussi que les produits chimiques qui provoquent des tumeurs cancéreuses des glandes mammaires chez les rats sont également liés au cancer du sein chez les humains.

Essence et gasoil pointés du doigt

L'étude établit une liste de 17 substances. Il s'agit de produits chimiques présents dans l'essence, le gasoil et autres substances d'échappement des véhicules, ainsi que des ignifuges, des textiles anti-taches, des dissolvants, des décapants à peinture et des dérivés de désinfectants utilisés dans le traitement de l'eau potable.

"Cette recherche offre une feuille de route pour la prévention, en identifiant des produits chimiques auxquels les femmes sont le plus communément exposées", explique l'un des auteurs des travaux.

agences/moha

Publié le 12 mai 2014 à 09:56 - Modifié le 12 mai 2014 à 12:00