Modifié le 26 décembre 2013 à 11:49

Le rhinocéros plus menacé que jamais à cause du braconnage

Deux rhinocéros d'Afrique du Sud, où près de mille bêtes ont été tuées en 2013, soit près de 50% de plus que l'année précédente.
Deux rhinocéros d'Afrique du Sud, où près de mille bêtes ont été tuées en 2013, soit près de 50% de plus que l'année précédente. [Martin Harvey - ]
Le rhinocéros voit son existence toujours plus menacée par le braconnage, prévient le bilan 2013 du WWF publié jeudi. Plus de 900 animaux ont été abattus rien qu'en Afrique du Sud cette année.

L'année 2013 a été bénéfique pour la panthère de l'Amour, alors que le rhinocéros est plus menacé que jamais, selon le bilan de fin d'année de l'organisation de protection de l'environnement WWF, qui a présenté jeudi les "gagnants" et les "perdants".

Après la création par la Russie d'un nouveau parc national dans l'extrême-orient russe, la population des panthères de l'Amour a augmenté de 50% ces cinq dernières années, se réjouit le WWF. L'organisation souligne toutefois que le nombre total de ces animaux reste faible avec 50 individus.

Plus de 900 rhinocéros tués

La situation empire en revanche pour le rhinocéros, qui se retrouve lanterne rouge du palmarès. Cette année, 919 de ces animaux ont été braconnés rien qu'en Afrique du Sud, soit près de 50% de plus que l'an dernier. La corne de ces bêtes se négocie à plus de 20'000 francs le kilo sur le marché noir et prend essentiellement la route de l'Asie (lire aussi: Le braconnage de rhinocéros et d'éléphants explose en Afrique).

D'après l'Union internationale pour la conservation de la nature (UICN) basée à Gland (VD), 21'286 espèces animales et végétales sont menacées de disparition. Chez les vertébrés, 41% des amphibiens, 25% des mammifères et 13% des oiseaux sont sur la liste rouge.

cab

Publié le 26 décembre 2013 à 11:40 - Modifié le 26 décembre 2013 à 11:49

La situation en Suisse

En Suisse, la veloutée, un gastéropode extrêmement rare, pourrait bien avoir disparu de la surface de la planète, selon le WWF.

La veloutée de Suisse centrale, qui ne vit que dans des zones restreintes autour d'Engelberg (OW), à une altitude de 2400 à 2600 mètres, est menacée par la hausse de la température due au changement climatique.

L'organisation de protection de l'environnement peut en revanche se réjouir du sort du gypaète barbu.

Cet animal, qui avait disparu pendant près d'un siècle de l'Arc alpin, a fixé un nouveau record en 2013: six couples ont élevé chacun un petit. La population de ce rapace atteint désormais 200 individus.