Modifié le 18 décembre 2013 à 11:33

Le Lausanne-Sport a testé génétiquement tous ses joueurs

Les joueurs du LS Sport ont fait des tests génétiques pour améliorer leurs performances sportives.
Des tests génétiques pour améliorer les performances sportives Le 12h30 / 5 min. / le 13 décembre 2013
Le FC Lausanne-Sport a annoncé vendredi avoir réalisé des tests génétiques sur l'ensemble de ses joueurs. Il s'agirait d'une première européenne.

Une start-up suisse a réalisé des tests génétiques sur tous les joueurs du Lausanne-Sport, à la demande du club de football. L'objectif est de mieux connaître le potentiel des membres de l'équipe et d'améliorer leurs performances. C'est une première en Europe, selon le LS et la société Genes.

L'entreprise a ainsi établi le potentiel génétique de chaque joueur en endurance et en puissance. Selon les résultats de ces analyses, on apprend ainsi que seuls quatre joueurs sur 24 ont une bonne prédisposition à l'endurance. Ces profils permettraient également de connaître les risques de blessures.

Questions éthiques

L'utilisation du profil génétique pose des questions éthiques et les joueurs ont dû donner leur accord écrit. Le club précise que ces tests sont ciblés. La start-up n'a pas établi les risques de maladies, par exemple.

La lanterne rouge du classement de Super League fait ainsi figure de pionnier et marque un point, au passage, sur le terrain du marketing.

Julien Magnollay/oang

Publié le 13 décembre 2013 à 13:55 - Modifié le 18 décembre 2013 à 11:33

Doutes scientifiques

Pour Jacques Fellay, généticien et professeur à l'EPFL, la recherche scientifique dans ce domaine reste cependant embryonnaire et peu confirmée.

Il souligne qu'à l'heure actuelle, "le consensus dans le monde scientifique est plutôt de dire que la capacité de prédiction des tests génétiques pour la performance sportive est assez proche de zéro".