Modifié

L'EPFL opère une percée dans le traitement de l'usure du cartilage

L’arthrose se caractérise par la destruction ou l'usure du cartilage osseux. [Richard Villalon - Fotolia]
L’arthrose se caractérise par la destruction ou l'usure du cartilage osseux. [Richard Villalon - Fotolia]
Une équipe de chercheurs de l'EPFL a développé un matériau intelligent libérant des fluides sous stimulation. De quoi ouvrir des perspectives dans le traitement de l'usure des cartilages osseux.

Des chercheurs de l'Ecole polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL) ont mis au point un matériau capable de libérer une substance de manière contrôlée sous l'effet d'une contrainte mécanique répétée. Ces travaux ouvrent des perspectives de traitement pour des tissus particuliers tels que le cartilage du genou.

Pour se régénérer, le cartilage du genou a paradoxalement besoin de subir une contrainte mécanique, comme la charge que lui impose le corps à chaque pas. Ainsi stimulées, les cellules cartilagineuses développent des récepteurs sensibles aux facteurs de croissance produits par l'organisme. C'est donc aussi à ce moment qu'elles seraient sensibles à un médicament.

Long chemin jusqu'au traitement

Dominique Pioletti, membre de l'équipe de recherche, souligne qu'un futur traitement est encore de la musique d'avenir: "Il faudra d'abord développer un hydrogel et des nanoparticules sûrs et biodégradables et ensuite procéder à des études cliniques".

ats/kkub

Publié Modifié