Modifié

Un mammouth découvert avec son sang et ses tissus musculaires

Un mammouth découvert avec son sang [RTS]
Un mammouth découvert avec son sang / L'actu en vidéo / 55 sec. / le 30 mai 2013
Des scientifiques russes ont affirmé mercredi avoir trouvé du sang dans la carcasse d'un mammouth trouvée dans l'Arctique. Cette découverte augmente les chances de parvenir à cloner l'animal.

La carcasse d'un mammouth laineux femelle, localisée en août dernier dans le permafrost de l'îlot Maly Liakhovski (océan Arctique russe), a été examinée par la Société géographique russe et des spécialistes de l'Université fédérale du nord-est (Iakoutsk, Sibérie orientale).

Les scientifiques ont affirmé mercredi y avoir trouvé du sang et des tissus musculaires dans un état de conservation "exceptionnel", selon Semen Grigoriev, le chef de l'expédition.

Le sang est resté liquide

"Quand nous avons percé la glace sous son ventre, du sang a coulé, très foncé", a déclaré le scientifique. "Comment le sang a-t-il pu rester liquide? Il n'a pas moins de 10'000 ans! Et les tissus musculaires étaient rouges, de la couleur de la viande fraîche", a-t-il ajouté.

Le chercheur russe attribue cette découverte aux conditions dans lesquelles a été conservée durant des milliers d'années la femelle mammouth. "Elle est tombée dans un trou d'eau ou dans un marécage, probablement jusqu'à mi-hauteur. Le bas du corps a gelé dans l'eau", a-t-il dit.

"Chances de trouver des cellules vivantes"

Extraite, la carcasse a été transférée dans un lieu approprié pour sa conservation -généralement une cavité dans le permafrost- dans l'attente d'une nouvelle expédition, internationale cet été.

"Cette découverte nous donne des chances réelles de trouver des cellules vivantes qui peuvent permettre de réaliser le projet de clonage d'un mammouth", a déclaré le scientifique.

afp/ptur

Publié Modifié