Modifié

Les données des internautes suisses valent jusqu'à 800 francs

Les profils des internautes, la principale richesse des réseaux sociaux. [Mark Lennihan - Keystone]
Les profils des internautes, la principale richesse des réseaux sociaux. [Mark Lennihan - Keystone]
Privacyfix, une société de conseil sur internet, permet de déterminer la valeur des informations déposées sur les réseaux sociaux. Du côté de la Suisse, ces données peuvent valoir jusqu'à 800 francs.

Créer un profil sur Facebook ou ouvrir un compte sur Google n'est pas un geste anodin. Gratuit, confidentiel, non-lucratif ... que nenni! Selon la société de conseil Privacyfix, les données déposées par un internaute helvétique rapporteraient entre 4 et 800 dollars à ces réseaux sociaux.

C'est le site internet de la Tribune de Genève qui relaie la nouvelle. La plate-forme privacyfix.com, via un plug-in disponible pour les navigateurs Chrome et Firefox, permet à l'internaute d'évaluer la manière dont ces données sont utilisées et valorisées. Et par la même de modifier son profil, pour le rendre "plus" confidentiel.

Cibler le marketing

En effet, les profils déposés, les sites visités ou encore les recherches effectuées sont autant d'informations qui permettent aux géants du net de cibler les publicités proposées par les annonceurs, qui sont les principales sources de financement des réseaux sociaux.

rber

Publié Modifié