Modifié

Il y a 25 ans, la Suisse accédait au web avec le fameux ".ch"

L'extension helvétique ".ch" est née il y a tout juste 25 ans. [AFP]
L'extension helvétique ".ch" est née il y a tout juste 25 ans. [AFP]
L'extension pour sites web ".ch" est née il y a tout juste 25 ans. Aujourd'hui, près de 1,6 million d'adresses URL de sites web se terminent par ".ch".

Alors même que le réseau internet, sous une forme qui évoluait en permanence, existait depuis près de 5 ans déjà, ce n'est que le 20 mai 1987, il y a donc 25 ans, que l'extension ".ch" a été reconnue par l'autorité de gestion des noms de domaines, l'IANA (Internet Assigned Numbers Authority). Les trois premières adresses furent alors celles de l'Ecole polytechnique de Zurich, du CERN et de la fondation "Switch.ch" qui gère aujourd'hui encore les adresses ".ch".


Le nombre de ces adresses ".ch" est maintenant proche de 1,6 million et ne cesse d'augmenter. Les sites internet étaient d'abord accessibles grâce à l'URL du serveur qui les hébergeait.


Depuis 1993, c'est le World Wide Web (www.) qui est désormais disponible. On compte actuellement plus de 220 millions de serveurs dans le monde. Quant au nombre des internautes, accédant au moins une fois par mois à la Toile, il est estimé à plus de deux milliards.


Une suite d'événements imprévus

Des premières liaisons informatiques à buts militaires réalisées avec le réseau américain Arpanet en 1969 - reconnu comme l'ancêtre d'internet - aux dernières versions des langages d'élaboration des pages web (HTML, PHP, etc), l'histoire technique mais aussi sociale d'Internet est pour une bonne part, une suite de sous-estimations et d'événements imprévus.


En effet, au début des années 80, les rares utilisateurs privés européens de Compuserve, par exemple - le plus grand fournisseur de services en ligne de l'époque - se contentaient de modems ne débitant que l'équivalent d'une ligne de texte par seconde. Ils n'ont, pour la plupart, pas même rêvé que l'on pourrait un jour télécharger un film en quelques minutes ou un morceau de musique en quelques secondes.


Le succès du web - le fait est presque oublié - a été en bonne part dû à la publication d'un navigateur graphique, Mosaic, en 1993, qui permettait d'afficher des images dans les pages web.


ap/pbug


Publié Modifié