Publié

Le prix Abel de mathématiques décerné à l'Américain Dennis Parnell Sullivan

Le prix Abel de mathématiques a été décerné mercredi à l'Américain Dennis Parnell Sullivan. Il est récompensé pour ses contributions à la recherche sur la topologie, et notamment pour ses travaux sur la théorie du chaos, a annoncé l'Académie norvégienne des Sciences. [JOHN GRIFFIN - STONY BROOK UNIVERSITY]
Le prix Abel de mathématiques décerné à l'Américain Dennis Parnell Sullivan / Le Journal horaire / 16 sec. / le 23 mars 2022
Le prix Abel de mathématiques a été décerné mercredi à l'Américain Dennis Parnell Sullivan. Il est récompensé pour ses contributions à la recherche sur la topologie, et notamment pour ses travaux sur la théorie du chaos, a annoncé l'Académie norvégienne des Sciences.

Dennis Parnell Sullivan, professeur à l'Université Stony Brook de New York, se voit distingué "pour ses contributions révolutionnaires à la topologie au sens large, et en particulier ses aspects algébriques, géométriques et dynamiques".

La topologie "étudie les propriétés des objets qui ne changent pas lorsqu'ils sont déformés", et a "des applications importantes dans des domaines allant de la physique à l'économie en passant par la science des données", a déclaré l'académie.

Décrit comme un "membre actif et charismatique de la communauté mathématique", Dennis Parnell Sullivan, 81 ans, a été récompensé pour avoir trouvé "des connexions profondes entre une variété éblouissante de domaines des mathématiques".

"M. Sullivan est passé d'un domaine à un autre, apparemment sans efforts, utilisant des idées algébriques, analytiques et géométriques comme un véritable virtuose", a affirmé Hans Munthe-Kaas, président du comité du prix Abel, dans un communiqué.

Recherches sur la "théorie du chaos"

Né dans le Michigan, le mathématicien a déménagé dans son enfance à Houston, au Texas, où il a ensuite fréquenté l'Université Rice, avant de réaliser son doctorat à l'Université de Princeton.

A la fin des années 1970, il débute ses recherches sur les systèmes dynamiques, plus connus sous le nom de la "théorie du chaos", puisque de nombreux systèmes dynamiques présentent un comportement chaotique, a déclaré le jury.

Il a notamment résolu une conjecture qui avait échappé aux mathématiciens pendant 60 ans. Dennis Parnell Sullivan va recevoir son prix, qui comprend 7,5 millions de couronnes norvégiennes (787'000 francs), le 24 mai, à Oslo.

ats/vajo

Publié