Modifié

Un nouveau record de calcul du nombre Pi établi en Suisse

Les Grisons ont calculé 62'800 milliards de décimales après la virgule. Image d'illustration. [Bernd Kammerer - Keystone]
Un nouveau record de calcul du nombre Pi établit en Suisse / Le Journal horaire / 24 sec. / le 16 août 2021
La Haute école des sciences appliquées des Grisons a établi un nouveau record de calcul du nombre Pi avec 62,8 billions (62'800 milliards) de décimales après la virgule. C'est 12,8 billions de plus que le record précédent.

Il a fallu 108 jours et neuf heures à un ordinateur haute performance pour calculer Pi avec 62'800 milliards de décimales après la virgule, a indiqué lundi la HES des Grisons. Les dix derniers chiffres connus de Pi sont "7817924264", affirme la HES qui indique qu'elle ne dévoilera le numéro complet qu'une fois le record homologué par le Livre Guinness.

La HES des Grisons bat ainsi le record établit en janvier 2020 par l'Américain Timothy Mullican avec 50'000 milliards de décimales après la virgule: il lui a fallu 303 jours pour parvenir à ce résultat.

Le précent record appartenait à l'informaticienne et mathématicienne japonaise Emma Haruka Iwao, travaillant pour Google, qui avait calculé Pi avec 31'415 milliards de décimales en 2018. L'ordinateur utilisé par la HES a réalisé son calcul presque deux fois plus vite que Google et 3,5 fois plus rapidement que Timothy Mullican.

>> Les premières décimales de π (Pi):

Les premières décimales de π (Pi). [images.math.cnrs.fr]Les premières décimales de π (Pi). [images.math.cnrs.fr]

"Aucune utilité pratique"

"Connaître Pi avec des dizaines de milliers de milliards de décimales n'a aucune utilité pratique", reconnaît la HES. L'intérêt réside dans la manière de pouvoir calculer cette séquence, ce qui nécessite du bon matériel et une expertise certaine pour configurer l'ordinateur et le faire fonctionner pendant des semaines sans interférence.

L'équipe qui a calculé est dirigée par le chef du projet informatique de la HES Thomas Keller et le chef du centre "Data Analytics, Visualization and Simulation" (DAViS) Heiko Rölke. Les connaissances et le matériel de DAViS sont très demandés dans des domaines d'application tels que l'analyse de l'ARN et les simulations de flux, souligne la HES.

ats/aps/sjaq

Publié Modifié

3,14 etc.

π (Pi), appelé parfois constante d’Archimède, est le nombre par lequel il faut multiplier le diamètre d'un cercle pour obtenir sa circonférence et il est impossible d'en connaître la valeur exacte car le nombre des chiffres après la virgule est infini.

>> Si le diamètre du cercle est de 1, sa circonférence est de π (Pi):

Pi-unrolled slow.gif

Animation par John Reid &Arpad Hovath, CC BY-SA 3.0

Mais la connaissance de Pi ne cesse d'être affinée grâce à l'arrivée d'ordinateurs puissants. En 1988, les frères mathématiciens David et Gregory Chudnovsky ont développé cet algorithme pour calculer le nombre Pi:

L'algorithme de David et Gregory Chudnovsky pour calculer le nombre Pi. [FH Graubünden]L'algorithme de David et Gregory Chudnovsky pour calculer le nombre Pi. [FH Graubünden]

Le nombre Pi est un nombre irrationnel et transcendant: cela signifie que le nombre Pi ne peut être représenté ni comme une fraction (irrationnelle) ni comme un polynôme (transcendant). De plus, il n'a pas de périodicité: aucune suite de chiffres ne se répète.

Toutefois, même si des passionnés s'évertuent à retenir des centaines ou milliers de chiffres après la virgule, le grand public s'en tient généralement au mieux à 3,1415927.

Pour celles et ceux qui aimeraient en mémoriser plus, voici un lien pour les millionièmes premières décimales de Pi.

sjaq et l'ats