Publié

La Russie va réaliser le premier film de fiction tourné dans l'espace

La Station Spatiale Internationale (ISS) prise en photo le 23 mai 2011. [Paolo Nespoli / NASA - KEYSTONE]
Une équipe russe dans l'espace pour y tourner le premier film / Le Journal horaire / 21 sec. / le 13 mai 2021
L'agence spatiale russe Roscosmos va envoyer en octobre une équipe de cinéma à bord de la Station spatiale internationale (ISS) pour réaliser le premier film de fiction tourné dans l'espace. La Russie a aussi annoncé le nom de son prochain touriste de l'espace.

La Russie enverra en octobre à bord de l'ISS l'actrice Ioulia Peressild, 36 ans, et le réalisateur Klim Chipenko, 37 ans. Ils doivent y tourner "le premier film de fiction dans l'espace", une oeuvre dont on ne connaît que le nom provisoire: "Le défi".

Le film est coproduit par Dmitri Rogozine, le patron de Roscosmos, qui veut que la Russie soit la première à réaliser un tel projet, alors que la Nasa travaille quant à elle avec Tom Cruise à ces mêmes fins. Le budget russe n'a pas été révélé.

Cette annonce intervient alors que l'agence spatiale Roscosmos est à la peine depuis des années et tente de se relancer après des scandales de corruption et la concurrence de la société Space X d'Elon Musk.

Touriste spatial

La Russie a fait une autre annonce jeudi: le pays compte mettre un milliardaire japonais sur orbite en décembre. Yusaku Maezawa et son assistant Yozo Hirano, chargé de documenter l'aventure, seront envoyés vers l'ISS à bord d'une fusée Soyouz.

"Je suis tellement curieux de ce qu'est la vie dans l'espace que j'ai prévu de la découvrir par moi-même et de la partager avec le monde sur ma chaîne YouTube", a commenté Yusaku Maezawa, 45 ans, dans un communiqué de Space Adventures, l'intermédiaire qui organise le voyage.

Entre 20 et 35 millions

L'annonce de la reprise des expéditions touristiques vers l'ISS avec le milliardaire japonais intervient alors que Moscou a perdu en 2020 le monopole des vols habités détenu depuis 2011 et la retraite du "Space Shuttle" américain.

Selon le magazine spécialisé Forbes, un siège est facturé entre 20 et 35 millions de dollars pour huit à douze jours à bord de la station orbitale.

ats/gma

Publié