Modifié le 28 juin 2010 à 14:12

Environnement: des étiquettes de prévention?

Pollution industrielles.
L'étiquetage vise à préciser la capacité à respecter l'environnement. [DR]
Le commissaire européen à l'Industrie veut assortir tous les produits de consommation d'informations sur leurs effets sur l'environnement, a-t-il dit à la presse allemande.

"Je voudrais arriver à ce que toutes les marchandises, qu'il
s'agisse de vêtements, de meubles ou d'outils de jardinage,
puissent être assorties volontairement à l'avenir d'indications sur
leur capacité à respecter l'environnement", a indiqué l'Allemand
Günter Verheugen au quotidien Bild am Sonntag dimanche.

Il s'agit d'informer les consommateurs sur l'utilisation
énergétique et de matières premières nécessaires à la fabrication,
l'utilisation, et la mise au rebut de produits.

Projet présenté à Bruxelles

"Notre objectif est le suivant: les produits européens doivent
être les plus efficaces en matière de consommation énergétique et
les plus durables pour ce qui est des matières premières", a-t-il
souligné. Günter Verheugen a indiqué qu'il présenterait cette
proposition dans le courant du mois de mai à Bruxelles.





Il a fait observer qu'il existait déjà des étiquetages sur la
consommation d'eau et d'énergie sur les machines à laver et
d'autres appareils ménagers. "On pourrait s'orienter vers cela",
a-t-il dit.

Pessimisme quant au CO2

L'objectif de la Commission européenne de réduire les émissions
de dioxyde de carbone des nouveaux véhicules d'ici 2012, ne pourra
pas être réalisé dans les temps, estime-t-il par ailleurs.





"Je soutiens pleinement l'objectif de la Commission" d'arriver à
une moyenne globale de 120g de CO2 émis au kilomètre sur l'ensemble
du parc automobile neuf vendu en Europe à l'horizon 2012, a indiqué
Günter Verheugen également vice-président de la Commission.





Mais "l'industrie automobile européenne peut à mon avis atteindre
cette limite sans grandes difficultés à partir de 2015 pour chaque
nouvelle voiture répertoriée", a-t-il estimé.





afp/hof

Publié le 11 mai 2008 à 15:59 - Modifié le 28 juin 2010 à 14:12

Les ampoules belges aussi étiquetées?

Les ampoules électriques pourraient bientôt porter dans une partie de la Belgique une mention "nuit à l'environnement", par analogie avec l'avertissement figurant sur les paquets de cigarettes, a proposé un responsable politique local dans une interview parue dimanche.

"Sur les ampoules et d'autres produits liés à la consommation d'énergie, je souhaite que l'on appose une étiquette, comme pour les paquets de cigarettes, 'nuit gravement à l'environnement'", a dit André Antoine, ministre de l'Energie de la Wallonie francophone au quotidien La Dernière Heure.

"Visuellement, ce sera plus compréhensible pour tous", se justifie-t-il, disant vouloir "aider (les consommateurs) à mieux acheter".

André Antoine émet aussi d'autres suggestions, comme l'application de taux de TVA réduits pour les produits respectueux de l'environnement.