Modifié

Les émulsifiants alimentaires seraient néfastes pour les intestins

Les émulsifiants alimentaires sont notamment présents dans les glaces. [Gaetan Bally - Keystone]
Les émulsifiants alimentaires pas bons pour nos intestins / CQFD / 10 min. / le 28 octobre 2020
Selon une étude, les émulsifiants alimentaires auraient tendance à favoriser les inflammations de l'intestin, pouvant déboucher sur des maladies de Crohn. Ces additifs sont notamment présents dans les produits ultra transformés comme les glaces et les barres chocolatées.

Des chercheurs français affirment dans cette étude publiée dans le journal Cell Reports que les émulsifiants alimentaires peuvent provoquer de graves maladies.

"Il y en a deux principalement: la maladie de Crohn et la rectocolite hémorragique. Ce sont deux pathologies distinctes mais qui sont toutes les deux caractérisées par une inflammation exacerbée de l'intestin avec toutes les conséquences délétères qu'elles peuvent avoir", explique Benoît Chassaing, l'un des auteurs, dans l'émission CQFD.

Les symptômes sont divers, indique le chercheur à l'Institut national de la santé et de la recherche médicale en France (Inserm). "De l'inflammation intestinale qui n'est pas contrôlée, des diarrhées, des maux de ventre très sévères. Ce sont des maladies caractérisées par des épisodes de poussée et des épisodes de rémission. Certains patients avec la maladie de Crohn peuvent n'avoir aucun symptôme pendant plusieurs années, mais ensuite la maladie va se réveiller et là on va avoir des symptômes qui impactent de façon très néfaste la qualité de vie des patients", indique le spécialiste.

Plusieurs rôles

Les émulsifiants alimentaires sont fortement présents dans les produits transformés ou ultra transformés.

"Ils sont très importants pour stabiliser une matière grasse, une matière non grasse. Tous les produits emballés au supermarché qui contiennent un produit gras, un produit non gras, ont des agents émulsifiants pour garder ces produits stables. Toutes les barres chocolatées, les crèmes glacées, les mayonnaises, les vinaigrettes, doivent contenir ces agents de manière à garder le produit intact", relève Benoît Chassaing.

Selon lui, ces substances ont plusieurs rôles. Certains agents émulsifiants auraient ainsi un pouvoir texturant, donnant notamment aux glaces leur côté crémeux et onctueux.

Agression du microbiote

"On savait que ces additifs étaient très largement utilisés par l'industrie agro-alimentaire. On savait aussi que ces maladies chroniques touchaient principalement les pays occidentaux, développés, qui consomment beaucoup d'aliments transformés. On s'est demandés si certains de ces additifs pouvaient jouer un rôle dans ces pathologies, en constante augmentation dans ces pays-là", raconte le spécialiste de l'Inserm.

Les craintes des scientifiques se sont alors révélées exactes. "Ces agents agressent notre microbiote, soit toutes les bactéries qui colonisent notre intestin, et lui donnent des propriétés pro-inflammatoires. Ces altérations conduisent à une inflammation intestinale chronique dans les modèles que nous avons utilisés."

Pour cette étude, des souris ont été utilisées par l'équipe de chercheurs. "Tout porte à penser que les hommes vont être affectés de la même manière par ces additifs. Il reste encore à le prouver, mais trois études cliniques sont en train d'être analysées", signale Benoît Chassaing.

Sujet radio: Stéphane Gabioud / Bastien Confino

Texte web: Guillaume Martinez

Publié Modifié