Modifié

Podcast - Pourquoi plein d’animaux marins meurent sur les plages?

Poulpes, oursins, phoques… depuis septembre, d’impressionnantes quantités d’animaux marins sans vie ont été retrouvés échoués sur les plages du Kamtchatka, dans l’extrême orient russe. Au même moment, en Tasmanie, dans le sud de l’Australie, des dizaines de cétacés périssaient, coincés dans une baie isolée. Y a-t-il une raison qui explique ces épisodes aux quatre coins du monde?

"Il très difficile pour les scientifiques de déterminer la cause d’un échouage. Ce phénomène est peu étudié à ce jour et la plupart du temps, c’est multifactoriel", explique la biologiste Charlotte Bellot, active au sein de l’ONG lausannoise Swiss Cetacean Society (SCS), dans le Point J. "Parmi les raisons, on observe notamment les collisions, les filets de pêche, la pollution, ou encore des causes naturelles comme la météo ou les maladies", détaille-t-elle.

"Depuis quelques années, on observe une hausse des échouages qui sont dus à des accidents, où les animaux heurtent un bateau ou se retrouvent dans un filet de pêche", précise la biologiste, en ajoutant que les réseaux sociaux agissent aussi comme caisse de résonance.

Pour Pierre Bedos, bénévole au sein de Sea Shepherd Suisse, il y a un réel intérêt à partager ces images d’échouages sur Instagram ou Facebook. "Cela permet de sensibiliser le public au fait qu’il s’agit d’épisodes fréquents."

>> Écouter l'épisode en entier :

Logo Le point J [RTS]RTS
Pourquoi plein d’animaux marins meurent sur les plages? / Le Point J / 10 min. / le 27 octobre 2020

Juliane Roncoroni et l’équipe du Point J

Publié Modifié