Modifié

Londres lève le voile sur ses X-Files

Extraterrestre modélisé exposé à Roswell, aux USA. [Keystone]
Extraterrestre modélisé exposé à Roswell, aux USA. [Keystone]
Des extraterrestres à la tête en forme de citron ou une lueur mystérieuse au-dessus d'un cimetière: le ministère britannique de la Défense a déclassifié lundi de nombreux documents secrets concernant des ovnis et des phénomènes inexpliqués.

Les Archives nationales britanniques ont levé le secret sur des
documents datant de 1981 à 1996, qui montrent notamment que le
nombre de signalements d'ovnis a augmenté après la sortie de films
de science-fiction à gros budget, tels que "Independence Day" ou la
série "X-Files".

Près de 800 "rencontres" avec des extraterrestres ont été
recensées durant cette période. C'est grâce aux préconisations de
la loi sur la liberté de l'information (Freedom of Information Act)
que ces dossiers ont été rendus publics. Au total, plus de 4000
pages ont été mises en ligne.

Lumières inhabituelles

Fox Mulder et Dana Scully ont popularisé les "X-Files". [Reuters]Fox Mulder et Dana Scully ont popularisé les "X-Files". [Reuters] L'incident de la forêt de Rendelsham
est peut-être l'archive la plus intéressante. Ce document renferme
le premier témoignage d'un tel événement, celui du
lieutenant-colonel de l'US Air Force Charles Halt. Vers 3h du
matin, ce jour de décembre 1980, rapporte le militaire, deux
soldats en service ont remarqué des "lumières inhabituelles" dans
les bois à l'extérieur de la base aérienne américaine de
Woodbridge.

L'officier ajoute qu'une patrouille envoyée pour enquêter a vu "un
étrange objet brillant", triangulaire et métallique, qui illuminait
la forêt toute entière d'une lumière blanche. Le lendemain, les
investigateurs découvraient des cratères dans le sol et un taux de
radiations inhabituel. Cette nuit-là, plusieurs témoins, notamment
Halt lui-même, ont vu comme "un rayon de soleil" dans les arbres,
qui s'est fracturé en cinq objets blancs avant de
disparaître.

Rien n'a été enregistré sur les radars et les autorités n'ont pu
fournir aucune explication définitive sur ces phénomènes, ni aucune
preuve d'une quelconque menace. Une lettre datant de 1983 émet une
explication: l'association du faisceau du phare d'Orford Ness,
situé à proximité, et d'étoiles brillantes. Le ministère a dès lors
classé l'affaire, sans pour autant convaincre tout le monde.

Ovni ou publicité?

L'un des récits les plus intrigants de ces archives est celui de
deux garçons qui ont affirmé avoir parlé avec un martien à la tête
en forme de citron, apparu devant eux dans un champ, le 4 mai
1995.

"Nous vous voulons, venez avec nous", aurait déclaré
l'extraterrestre, selon un rapport de la police établi à partir des
déclarations des deux enfants, qui semblaient "agités et
perturbés". "Ils ont déclaré que l'objet était haut comme environ
quatre maisons et se tenait à environ dix mètres d'eux". Arrivés
deux jours plus tard, deux policiers n'ont rien constaté de
particulier.

Un autre incident a été enregistré aux premières heures du 15
juillet 1996, quand un ovni a été repéré oscillant au-dessus du
cimetière de Widnes, dans le nord-ouest de l'Angleterre, avant de
soi-disant décocher des rayons laser vers le sol.

En revanche, en 1993 et 1994, le ministère a reçu de nombreux
témoignages "d'un objet ovale illuminé et brillant" survolant
Londres. Il s'est avéré qu'il s'agissait d'un dirigeable véhiculant
une publicité aérienne pour une nouvelle voiture...

agences/boi

Publié Modifié

L'effet fiction

Le dossier révèle aussi un pic d'ovnis observés en 1996 et en donne une explication qui n'a rien de scientifique.

En 1995, 117 cas d'observation d'ovnis ont été déclarés. Ce total est passé à 609 en 1996.

Cette année correspond à la sortie du film "Independence Day".

La même année, la série "The X Files", avec les fameux agents pourchasseurs d'extraterrestres Fox Mulder et Dana Scully, était aussi au paroxysme de sa popularité en Grande-Bretagne.

"Il est évident qu'il y a une sorte de lien entre les histoires dans les journaux, les programmes télévisés et les films sur des extraterrestres, et le nombre d'observations d'ovnis qui sont rapportées", a commenté l'expert en ovnis David Clarke.

Hormis 1996, l'une des années les plus productives pour les ovnis avait été 1978, quand était sorti le film "Rencontre du troisième Type", a-t-il souligné.