Publié

Le business lucratif des achats intégrés dans les jeux mobiles gratuits

Les achats intégrés dans les jeux mobiles sont un modèle économique juteux. [RTS]
Les achats intégrés dans les jeux mobiles sont un modèle économique juteux. / 19h30 / 2 min. / le 19 février 2020
Malgré leur accès gratuit, les jeux disponibles sur smartphone et tablette génèrent des revenus de près de 67 milliards de francs grâce aux achats intégrés. Ces microtransactions ne sont pas sans risque, notamment pour le porte-monnaie des parents.

Le modèle économique de l'achat intégré est apparu au début des années 2010. Le concept: proposer une application gratuite, capter ainsi une large communauté et se rémunérer avec les achats ultérieurs disséminés dans le jeu.

Le jeu Fortnite en est un exemple parlant. Sept joueurs sur dix y ont déjà dépensé de l'argent, en moyenne 82 francs, pour acheter des costumes et des armes virtuels. Certaines sociétés d'exploitation gagnent ainsi jusqu'à plusieurs millions de dollars par jour. Le modèle est très rentable pour les distributeurs, comme Apple Store, qui touche 30% de ces revenus colossaux.

La FRC interpelle le gouvernement

Certains jeunes, de moins de dix ans dans certains cas, ne perçoivent pas les dangers de ces transactions "bonus". En quelques simples clics, ils dépensent des centaines, voire des milliers de francs en achats intégrés.

Face à la multiplication de ces cas, la Fédération romande des consommateurs (FRC) a demandé au Conseil fédéral de se pencher sur le problème dans sa loi sur la protection des mineurs. Quelques gestes simples permettent pourtant d'éviter les factures salées, comme le contrôle parental.

>> Les conseils pour empêcher les achats intégrés à l'insu des parents:

Marion Faliu explique les conseils pour les parents. [RTS]
Marion Faliu explique les conseils pour les parents. / 19h30 / 1 min. / le 19 février 2020

Marion Faliu/ani

Publié