Modifié

Bételgeuse, l'une des étoiles les plus brillantes, pourrait bientôt exploser

La constellation d'Orion et ses nébuleuses. En haut à gauche, l'étoile très brillante est la supergéante rouge Bételgeuse. [Stanislav Volskiy - NASA]
Bételgeuse, l'une des étoiles les plus brillantes, pourrait bientôt exploser / Le Journal horaire / 39 sec. / le 3 janvier 2020
Dans la constellation d'Orion, c'est elle qui représente l'épaule ouest du chasseur mythologique. Bételgeuse est une supergéante rouge en fin de vie: sa luminosité n'a jamais été aussi faible, signalant qu'elle pourrait bientôt finir en supernova. Un phénomène visible même de jour sur Terre.

C'est une nouvelle qui fait vibrer tous les astronomes amateurs et au-delà... la très massive Bételgeuse – elle mesure environ la taille de l'orbite de Jupiter! – qui d'ordinaire est si brillante, a vu sa luminosité diminuer depuis octobre.

>> Une vraie image de Bételgeuse comparée avec notre Système solaire:

Cette image de la supergéante rouge Bételgeuse prise par le télescope ALMA, au Chili, montre sa taille comparée à notre Système solaire: si on la mettait à la place de notre Soleil, Mercure, Vénus, la Terre, Mars seraient englouties... et Jupiter probablement aussi. [ALMA/E. O’Gorman/P. Kervella - ESO/NAOJ/NRAO]Cette image de la supergéante rouge Bételgeuse prise par le télescope ALMA, au Chili, montre sa taille comparée à notre Système solaire: si on la mettait à la place de notre Soleil, Mercure, Vénus, la Terre, Mars seraient englouties... et Jupiter probablement aussi. [ALMA/E. O’Gorman/P. Kervella - ESO/NAOJ/NRAO]

Or, lorsqu'une supergéante montre ce comportement, cela peut signifier soit qu'elle est sur le point d'exploser, soit que c'est une phase de son évolution. Sa variabilité avait déjà été remarquée par l'astronome britannique Sir John Herschel en 1836.

Selon un papier publié début décembre par Ed Guinan, un professeur d'astronomie à l'Université américaine de Villanova, la luminosité de l'étoile est maintenant 2,5 fois plus faible qu'auparavant: Bételgeuse était au 9e rang des étoiles les plus brillantes, elle est désormais à la 23e position.

L'étoile rouge-orangé, bien visible à l'œil nu, est située à plus de 600 années lumières de nous. Son âge frôle les neuf millions d'années; un corps céleste de ce type vit généralement quelques dix millions d'années.

Mais comme Bételgeuse brûle très fortement et rapidement son hydrogène, sa durée de vie sera vraisemblablement courte.

>> La constellation d'Orion:

La constellation d'Orion et ses nébuleuses. En haut à gauche, l'étoile très brillante est la supergéante rouge Bételgeuse. [Stanislav Volskiy/Judy Schmidt - NASA]La constellation d'Orion et ses nébuleuses. En haut à gauche, l'étoile très brillante est la supergéante rouge Bételgeuse. [Stanislav Volskiy/Judy Schmidt - NASA]

Une explosion (très) prochaine?

Toutefois une durée astronomique est fort différente d'un temps appréhensible par nous, les humains...

L'explosion d'Alpha Orionis – c'est son autre nom – en supernova peut se produire entre là, maintenant, et d'ici 200'000 à 300'000 ans, selon Ed Guinan: "C'est une étoile variable", explique-t-il à CNN, "ce qui signifie qu'elle diminue en intensité et rebrille plus fort sur des cycles qui peuvent durer environ 420 jours. Bételgeuse a diminué sur une période normale ces derniers mois, mais cela s'est accéléré de façon spectaculaire en comparaison de l'année écoulée".

Selon les modèles mathématiques, sa baisse d'intensité devrait s'achever vers mi-janvier. Mais Bételgeuse est connue pour suivre ses propres règles: "Personnellement, je pense qu'elle va rebondir; c'est passionnant de regarder une étoile changer. Si elle continue de décliner en luminosité, les paris sont ouverts", ajoute-t-il.

Un feu d'artifice visible de jour

Lorsque Bételgeuse éclatera en supernova, elle libérera une énergie équivalente à 10 milliards de fois la lumière du Soleil. Une supernova produit un sursaut gamma, l'explosion la plus gigantesque observée dans l'Univers.

>> SN 1987A, la première explosion de supernova observée à l'œil nu durant le XXe siècle:

1987A est la première explosion de supernova observée à l'œil nu durant le XXe siècle. Les premières observations du phénomène localisé dans le Grand Nuage de Magellan ont été faites quelques heures à peine après que son éclat eut atteint la Terre, dans la nuit du 23 février 1987, dans l'hémisphère sud. [X-ray: NASA/CXC/SAO/PSU/K.Frank et al.; Optical: NASA/STScI - Millimeter: ESO/NAOJ/NRAO/ALMA]1987A est la première explosion de supernova observée à l'œil nu durant le XXe siècle. Les premières observations du phénomène localisé dans le Grand Nuage de Magellan ont été faites quelques heures à peine après que son éclat eut atteint la Terre, dans la nuit du 23 février 1987, dans l'hémisphère sud. [X-ray: NASA/CXC/SAO/PSU/K.Frank et al.; Optical: NASA/STScI - Millimeter: ESO/NAOJ/NRAO/ALMA]

Un phénomène qui durera plusieurs semaines – visible même en plein jour – puis s'effacera petit à petit, probablement en une année. La supernova de Bételgeuse laissera dans le ciel un rémanent, c'est-à-dire la matière éjectée lors de l'explosion d'une étoile en supernova.

Et le mythologique Orion aura perdu l'une de ses épaules.

>> Regarder une vidéo en anglais montrant le rémanent de la supernova Tycho, une ancienne naine blanche:

Stéphanie Jaquet

Publié Modifié