Modifié le 23 novembre 2019 à 06:37

Rechercher ses ancêtres, une démarche devenue phénomène social

Généalogie: le nombre de passionnés augmente dans le monde et en Suisse grâce à Internet.
Généalogie: le nombre de passionnés augmente dans le monde et en Suisse grâce à Internet. 12h45 / 2 min. / le 20 novembre 2019
Les nouvelles technologies et les réseaux sociaux permettent désormais aux amateurs de s'atteler à la généalogie. A tel point qu'aujourd'hui, rechercher ses ancêtres est devenu un véritable phénomène de société.

La généalogie en 2019, ce sont des milliards de données stockées au sein d'énormes serveurs. "Aujourd'hui, vous pouvez mettre votre arbre généalogique en ligne et l'intelligence artificielle peut calculer des croisements avec d'autres ancêtres qui se trouvent sur d'autres bases de données", explique Christophe Becker, directeur du site Geneanet.

De quoi largement démocratiser les recherches sur les filiations, et rajeunir la discipline, même amateure. "Il y a des raisons sociales à cela parce que nous sommes une société qui se transforme, où les familles sont de plus en plus dispersées, donc il y a un besoin de retrouver un ancrage et ses racines", explique sur le plateau du 12h45 le généalogiste et bibliothécaire Pierre Brodard.

Renouer avec son histoire familiale

Depuis plusieurs années, des entreprises exploitent le filon en proposant des tests ADN au public, ce qui relance aussi la question de la confidentialité des données à l'heure du tout numérique. "C'est devenu une véritable industrie [...] les résultats sont parfois vagues", met en garde Pierre Brodard.

Selon ce spécialiste, la méthode artisanale fait encore ses preuves pour découvrir -enfin- qui est ce mystérieux inconnu perdu au milieu de l'album familial. "Pour débuter, interrogez votre famille élargie, collectez des photographies, des anecdotes, le livret de famille", conseille-t-il. "Vous pouvez ensuite aller aux archives cantonales où des professionnels vont vous orienter pour la suite de vos recherches. Soyez méticuleux et persévérant."

Sujets TV: Fanny Moille

Adaptation web: Alexia Nichele

>> Voir aussi le sujet du 19h30:

Généalogie: la pratique s'est démocratisée grâce aux nouvelles technologies.
19h30 - Publié le 20 novembre 2019

Publié le 23 novembre 2019 à 06:33 - Modifié le 23 novembre 2019 à 06:37