Modifié

Le prix Nobel de physique attribué aux Genevois Michel Mayor et Didier Queloz

Le prix Nobel de Physique 2019 récompense Michel Mayor, Didier Queloz et James Peebles. [Capture d'écran - www.nobelprize.org]
Le prix Nobel de Physique 2019 récompense Michel Mayor, Didier Queloz et James Peebles. [Capture d'écran - www.nobelprize.org]
C'est pour la découverte d'une toute première exoplanète que les deux Suisses sont récompensés. Leur co-lauréat, James Pebbles, est lui primé pour ses recherches en cosmologie.

C'est le Canado-Américain James Pebbles qui a été le premier cité par le Comité Nobel pour ses recherches sur la cosmologie. Il a compris avant tout le monde l'importance du cosmic radiation background, le fond diffus cosmologique. Le Comité souligne l'importance de ses contributions dans notre compréhension de l'évolution de l'Univers et la place de la Terre dans le Cosmos.

Le Vaudois Michel Mayor, 77 ans, et le Jurassien Didier Queloz, 53 ans, reçoivent aussi le prestigieux prix Nobel de physique: ils sont récompensés pour la découverte de la première exoplanète de l'Histoire, une planète qui orbite devant une étoile du même type que le soleil.

>> Lire le grand format: A la découverte des exoplanètes

51 Pegasi b, aussi nommée Diminium, a été découverte le 6 octobre 1995 grâce à son transit devant son étoile, une sous-géante jaune située à environ 51 années-lumières de notre Soleil. A l'époque de cette trouvaille historique, Didier Queloz était le doctorant de Michel Mayor.

L'exoplanète 51 Pegasi b en chiffres. [Nasa/JPL-Caltech / RTSdécouverte]L'exoplanète 51 Pegasi b en chiffres. [Nasa/JPL-Caltech / RTSdécouverte]

Depuis, environ 4000 de ces planètes ont été repérées, nombre d'entre elles par Michel Mayor et son équipe.

"Les lauréats de cette année ont contribué à répondre à des questions existentielles fondamentales", a ajouté l'Académie.

>> Lire: L'astrophysicien suisse Michel Mayor reçoit le prestigieux prix Kyoto

Stéphanie Jaquet et l'ats

Publié Modifié