Modifié le 16 septembre 2019 à 12:39

Célébrant ses 15 ans en Suisse, Google poursuit son expansion à Zurich

15e anniversaire de Google et ouverture d'un nouveau siège à Zurich. 400 collaborateurs travaillent pour le géant américain.
15e anniversaire de Google et ouverture d'un nouveau siège à Zurich. 400 collaborateurs travaillent pour le géant américain. 19h30 / 2 min. / le 10 septembre 2019
Après 15 ans en Suisse, Google a ouvert mardi son nouveau siège helvétique à Zurich, ville qui abrite le 3e plus grand centre de recherche et développement de la multinationale hors des Etats-Unis. Un succès notamment dû à l'informaticien bâlois Urs Hölzle.

Son diplôme de l'école polytechnique fédérale en poche, Urs Hölzle est parti s'installer en 1988 dans la Silicon Valley, où il a convaincu les fondateurs de Google Sergey Brin et Larry Page d'ouvrir un bureau à Zurich en 2004. A l'époque, l'actuel responsable des infrastructures de la société californienne était revenu à l'EPFZ pour débaucher des futurs ingénieurs.

Aujourd'hui, Google compte 4000 employés à Zurich, une réussite dépassant toutes les projections du huitième salarié de l'entreprise. "J'espérais que tout aille bien mais c'est inimaginable que ça se soit développé comme ça", souligne Urs Hölzle au 19h30. "C'est vraiment une preuve de qualité pour la Suisse et pour Zurich."

Aubaine pour les firmes suisses

La ville de la Limmat représente aujourd'hui le troisième plus grand centre de recherche et développement de Google en dehors de son berceau natal. On y développe des fonctions du moteur de recherche, Youtube, Maps...pratiquement tous les services déjà largement utilisés. Mais aussi d'autres nouveautés, comme la traduction automatique en filmant un texte.

Un "laboratoire" qui profite aux Suisses, friands de services numériques. Les CFF pourraient ainsi devenir la première entreprise au monde à avoir développé une nouvelle fonction: des données de réalité augmentée géolocalisées.

Bientôt 5000 emplois à Zurich

La justice s'intéresse de près à l'omniprésence de Google. Mais l'enquête américaine sur cette position dominante n'inquiète pas Urs Hölzle. "Je ne suis pas en souci car je sais que nous travaillons uniquement dans le but de rendre nos produits plus performants. Et c'est une opportunité de montrer que nos services sont très utiles."

>> Lire aussi: La justice américaine s'intéresse de près à Google et Facebook

Zurich devrait jouer à l'avenir un rôle encore plus grand dans la galaxie Google. L'entreprise californienne va occuper six bâtiments dans Europaallee, nouveau quartier près de la gare. Au total, 5000 emplois y sont prévus.

Nicolas Rossé/ani

Publié le 10 septembre 2019 à 20:41 - Modifié le 16 septembre 2019 à 12:39