Publié le 08 septembre 2019 à 07:52

Davantage d'algues pour lutter contre le changement climatique

Des algues en Bretagne.
Davantage d'algues pour lutter contre le changement climatique La Matinale / 1 min. / le 06 septembre 2019
Il faut produire plus d'algues pour lutter contre le changement climatique. Des chercheurs de la Station biologique de Roscoff, en France, viennent de déposer un projet auprès de l’UE qui vise à développer la culture des grandes algues et à mieux les valoriser.

Les algues sont comme les forêts. Elles absorbent de grandes quantités de carbone, favorisent la biodiversité et la régulation du climat. Et elles ont un avantage: elles ne sont pas touchées par de gigantesques incendies.

"Les algues sont quand même soumises à des événements qui s'aggravent avec le changement climatique, en particulier l'intensité des ouragans qui vont arracher énormément d'algues. Par contre, elles ont une capacité de régénération par rapport à ces événements qui est assez impressionnante", a expliqué dans La Matinale de vendredi Philippe Potin, chercheur à la Station biologique de Roscoff.

Utiles à l'agriculture

Non seulement les algues se régénèrent vite, mais en plus elles sont utiles à l'agriculture. Elles permettent de fertiliser les sols et de limiter l'érosion.

"Les algues font partie des solutions naturelles, des alternatives aux pesticides ou aux antibiotiques en agriculture qui amènent à des nouvelles pratiques. On s'est également aperçu que les algues avaient d'autres propriétés puisqu'elles sont capables de rendre les plantes plus résistantes à la sécheresse, à des excès de températures ou au contraire à un froid extrême", a encore expliqué le chercheur.

Cultiver les algues permet aussi de mieux les contrôler et de freiner leur prolifération, surtout que lorsqu'elles s'échouent sur les côtes à cause de l'activité humaine, elles peuvent être mortelles. Elles se décomposent et libèrent des gaz toxiques.

Pauline Rappaz/lan

Publié le 08 septembre 2019 à 07:52