Modifié le 10 août 2019 à 13:20

La cochlée aide les archéologues à déterminer le sexe d'un squelette

La cochlée (la partie rouge en spirale, à gauche) et le vestibule de l'oreille interne humaine.
La cochlée aide les archéologues à déterminer le sexe d'un squelette Le Journal horaire / 1 min. / le 06 août 2019
Déterminer le sexe d'un être humain peut s'avérer compliqué si l'ADN est absent ou trop altéré. La partie auditive de notre oreille interne en forme de spirale, la cochlée, est un marqueur sexuel, ont découvert des chercheurs du CNRS

Les scientifiques d'une collaboration franco-sud-africaine interdisciplinaire ont mis en évidence que la partie auditive de notre oreille interne, la cochlée, n'a pas la même forme, selon que l'on est un homme ou une femme. L'étude publiée dans la revue Scientific Reports montre que cette disparité est présente dès la naissance.

>> Formes moyenne de la cochlée d'une femme et d'un homme:

Formes moyennes féminine (à gauche) et masculine (à droite) de la spirale cochléaire sur lesquelles la torsion est codée sur une échelle en couleurs. Alors que les deux formes sont orientées de la même manière, les différences géométriques sont ici bien visibles.
Formes moyennes féminine (à gauche) et masculine (à droite) de la spirale cochléaire sur lesquelles la torsion est codée sur une échelle en couleurs. Alors que les deux formes sont orientées de la même manière, les différences géométriques sont ici bien visibles. [C. Samir, A. Fradi, J. Braga - Scientific Reports]

La torsion de cette petite spirale osseuse diffère selon le sexe, surtout à son extrémité. Le résultat de ces observations a donc permis de mettre au point une méthode fiable pour déterminer le sexe d'un individu qu'il soit adulte ou enfant.

Jusqu'à présent les archéologues se basaient plutôt sur le squelette d'adultes pour déterminer son sexe, en examinant plus particulièrement son bassin, si celui-ci est suffisamment bien préservé. Une méthode ne fonctionnant pas sur des enfants.

Les crânes sont fréquemment retrouvés

Comme la cochlée est située dans l'os le plus dur du crâne – le rocher de l'os temporal – cette technique pourra permettre d'établir le sexe de squelettes très anciens, fossiles ou non. Même lorsqu'il s'agit de fragments ou d'éléments immatures.

Les crânes sont du reste les parties du corps humain que l'on retrouve le plus souvent peu altérés dans les sites archéologiques.

Sujet radio: Pierre-Etienne Joye

Adaptation web: Stéphanie Jaquet

Son diffusé dans le journal de 7h du 06.08.19

Publié le 10 août 2019 à 13:08 - Modifié le 10 août 2019 à 13:20