Modifié le 17 juin 2019 à 07:08

Trois administrateurs présumés d'un important site du darknet inculpés

Trois hommes soupçonnés d'animer une importante plateforme du darknet mis en examen en France.
Trois hommes soupçonnés d'animer une importante plateforme du darknet mis en examen. Le Journal horaire / 1 min. / le 17 juin 2019
Trois hommes âgés de 23 à 44 ans, soupçonnés d'avoir administré un site français de vente en ligne de drogues, d'armes, de coordonnées bancaires piratées et de faux papiers ont été mis en examen et placés en détention provisoire.

Après le démantèlement de la plus importante plateforme de l'internet caché francophone, mené dans la nuit de mercredi à jeudi, trois hommes suspectés d'en être les administrateurs ont été mis en examen dimanche dans l'enquête visant le forum French Deep Web-Market.

Carrefour de la vente illégale de drogues, d'armes et de faux papiers

Le "French Deep Web-Market", considéré par les enquêteurs spécialisés comme "la plus importante plateforme du darknet francophone", permettait de mettre en relation près de "6000 utilisateurs et 750 vendeurs de drogues, d'armes, de faux papiers, de coordonnées bancaires et d'outils de piratage informatique", a-t-il précisé.

Présentés dimanche à un juge d'instruction, les trois suspects ont été mis en examen pour complicité de trafic de stupéfiants, de vente et d'achat armes de guerres et de munitions en réunion, d'escroquerie et de fourniture de faux documents administratifs. Le parquet de Paris a requis le placement en détention provisoire pour deux des trois suspects.

ats/dbb

Publié le 17 juin 2019 à 06:00 - Modifié le 17 juin 2019 à 07:08