Publié le 11 avril 2019 à 22:49

La première sonde israélienne à destination de la Lune s'est écrasée

La première sonde israélienne à destination de la Lune s'est écrasée.
La première sonde israélienne à destination de la Lune s'est écrasée Le Journal horaire / 24 sec. / le 11 avril 2019
La première sonde israélienne à destination de la Lune s'est écrasée lors de son alunissage, en raison d'une panne de son moteur survenue à la dernière minute, a déclaré jeudi soir le centre de contrôle de la mission.

"La sonde Bereshit n'a pas achevé avec succès son alunissage sur la Lune", pouvait-on lire dans un message diffusé par le centre, basé près de Tel-Aviv.

Baptisée Bereshit (Genèse, en hébreu), cette sonde qui ressemble à une immense araignée à cinq pattes est, du haut de ses 585 kilos, un objet de fierté en Israël, qui espérait devenir le quatrième pays à alunir un appareil après les Etats-Unis, la Russie et la Chine.

Lancée depuis les Etats-Unis

Première mondiale, la sonde a été développée par une organisation privée, SpaceIL, qui a travaillé en partenariat avec la société aérospatiale Israeli Aerospace Industries (IAI), une des plus grandes entreprises de défense israéliennes.

L'engin a été lancé le 22 février depuis la base américaine de Cap Canaveral en Floride, via une fusée Falcon 9 de la firme américaine SpaceX, fondée par l'entrepreneur Elon Musk. Il aurait dû alunir après avoir parcouru quelque 6,5 millions de kilomètres, à une vitesse maximale de 10 kilomètres par seconde (36'000 km/h), selon les partenaires du projet.

ats/gma

Publié le 11 avril 2019 à 22:49