Modifié

Le nombre de doses de vaccins administrées aux enfants va diminuer

Il est recommandé de moins vacciner les enfants de moins de deux ans. [AP Photo/Rudi Blaha - keystone]
Les enfants de moins de deux ans seront moins vaccinés en Suisse / Le Journal horaire / 30 sec. / le 25 mars 2019
L'Office fédéral de la santé publique (OFSP) et la Commission fédérale pour les vaccinations (CFV) ont réexaminé et facilité leur plan de vaccination pour les enfants. Les moins de deux ans ne devraient plus être autant vaccinés.

La vaccination contre la diphtérie, le tétanos, la coqueluche, la poliomyélite, l’Haemophilus influenzae de type B et l’hépatite B se composera désormais de trois doses au lieu de quatre, annonce lundi l'OFSP dans un communiqué.

Elles seront administrées à deux, quatre et douze mois. La dose supplémentaire qui était donnée à six mois est supprimée.

Vacciner moins, mais aussi plus tôt

Désormais, il est recommandé d'effectuer le vaccin contre la rougeole, les oreillons et la rubéole (ROR), composé de deux doses, à neuf et douze mois. Jusqu'à présent, la première dose était injectée à douze mois et la seconde entre 15 et 24 mois. Cette modification du plan vaccinal "permet d'assurer une protection plus précoce de tous les nourrissons", selon le communiqué.

Une vaccination précoce entre neuf et onze mois est déjà recommandée depuis 2003 pour les nourrissons qui présentent un risque accru de complications ou d'exposition. Cela est par exemple le cas dans les crèches, lors d'une épidémie ou d'un voyage dans une région endémique, rappelle lundi l'OFSP dans son bulletin. Les prématurés sont également concernés.

ats/ani

Publié Modifié