Modifié

Lancement réussi de la nouvelle capsule de SpaceX pour la Nasa

spacex [RTS]
Lancement réussi de la nouvelle capsule de SpaceX pour la Nasa / L'actu en vidéo / 57 sec. / le 2 mars 2019
L'entreprise américaine d'Elon Musk SpaceX a réussi la mise en orbite samedi de sa nouvelle capsule Crew Dragon. L'enjeu de cette mission est crucial pour la Nasa, en vue d'envoyer à nouveau ses astronautes dans l'espace sans l'aide des Russes.

La nouvelle capsule Crew Dragon développée par SpaceX pour la Nasa s'est séparée sans incident de la fusée qui l'a placée en orbite, à destination de la Station spatiale internationale (ISS) avec un mannequin, Ripley, à bord.

Le lancement, par une fusée Falcon 9 de SpaceX, s'est déroulé comme prévu depuis le centre spatial Kennedy en Floride aux Etats-Unis. Dragon doit s'amarrer à l'ISS dimanche vers 11H00 GMT, et retomber sur Terre vendredi prochain. Le premier étage de la fusée a également réussi à revenir sur Terre, amerrissant sur une plateforme autonome à 500 km de la côte de Cap Canaveral, dans l'Atlantique.

"Importance critique"

"C'est un événement d'importance critique dans l'histoire américaine", a lancé le patron de la Nasa, Jim Bridenstine, à quelques heures du tir. Si l'opération est une réussite, deux astronautes devraient prendre place à bord, d'ici la fin de l'année, pour le premier vol test habité de ce futur taxi de l'espace.

Les vols habités américains ont pris fin en juillet 2011, avec la mise au garage des navettes spatiales qui avaient pendant 30 ans assuré le transport des astronautes américains vers l'ISS.

Depuis, la Nasa achète des places dans les fusées russes Soyouz, les seules capables d'y envoyer des humains. L'objectif est de mettre fin pour les Etats-Unis à l'utilisation de ces lanceurs russes, dont chaque tir est estimé à environ 800 millions de dollars.

Des milliards pour des navettes de l'espace

Depuis 2010, la Nasa a accordé plus de 3 milliards de dollars de contrats à SpaceX pour développer ce service de taxi, et 4,8 milliards au groupe Boeing, qui développe sa propre capsule, le Starliner (test prévu en avril). Chacun devra assurer six allers-retours vers l'ISS, sans compter les tests.

Pour SpaceX, qui assure déjà le ravitaillement en fret de l'ISS depuis 2012, réussir à envoyer des astronautes en orbite serait une consécration.

>> Ecouter les explications avant le lancement de la fusée:

Le décollage de la fusée Falcon 9 avec la capsule Crew Dragon est prévu à 02H49 samedi (07H49 GMT). [Mike Blake - REUTERS]Mike Blake - REUTERS
SpaceX va lancer sa nouvelle capsule dans l'espace pour la Nasa / Le Journal horaire / 27 sec. / le 2 mars 2019

agences/alp/kkub

Publié Modifié

Amarage réussi avec l'ISS

La mission de démonstration de la capsule Crew Dragon de SpaceX pour la Nasa a réussi dimanche une nouvelle étape délicate: elle s'est amarrée automatiquement à la Station spatiale internationale (ISS), à plus de 400 km au-dessus de la surface de la Terre.

Les trois membres d'équipage de la station, l'Américaine Anne McClain, le Canadien David Saint-Jacques et le Russe Oleg Kononenko, ont ouvert la trappe de la capsule et se sont glissés à l'intérieur, y trouvant le mannequin, Ripley, sanglée dans un siège, et une petite peluche en forme de planète bleue non sanglée, placée là avec humour par SpaceX comme un "indicateur d'apesanteur super high tech".