Publié

Météorite ou volcanisme extrême, qu'est-ce qui a tué les dinosaures?

Le volcanisme serait à l'origine de la plupart des épisodes d'extinction massive des espèces. [Mark Garlick - Science Photo Library/MGA/AFP]
Météorite ou volcanisme extrême, qu'est-ce qui a tué les dinosaures? / La Matinale / 1 min. / le 22 février 2019
Alors que les dinosaures ont disparu il y a 66 millions d'années, les scientifiques n'arrivent toujours pas à se mettre d'accord sur les raisons de leur extinction. Une étude de chercheurs, notamment lausannois, vient appuyer le scénario volcanique.

Pour expliquer ce qui a causé la disparition des dinosaures, il faut comprendre ce qui s'est passé, mais surtout, à quel moment. Les chercheurs savent qu'il y a eu une phase d'activité volcanique extrême et la chute d'une énorme météorite à la même période. Mais quel phénomène est survenu en premier?

Pour répondre à cette question, l'équipe de Thierry Adatte, géologue à l'Université de Lausanne, a utilisé des méthodes de datation ultra-précises, comme l'explique une étude publiée vendredi dans la revue Science.

"Notre étude montre qu'on a une activité volcanique intense qui prédate la limite d'extinction de 30 à 50'000 ans, ce qui implique qu'on avait déjà des situations extrêmement stressantes pour la planète Terre avant que la météorite n'arrive", a-t-il expliqué dans La Matinale de vendredi.

D'abord le volcan ensuite la météorite

Ces situations extrêmement stressantes signifient notamment d'importantes fluctuations de climat, des pluies et des océans de plus en plus acides.

Ces changements ont été causés par les énormes quantités de gaz à effet de serre relâchés par les volcans, qui ont aussi recouvert d'une couche de lave de 4 km d'épaisseur une partie de l'Inde, grande comme 3 à 4 fois la France.

Tous ces phénomènes auraient commencé plusieurs dizaines de milliers d'années avant que la météorite ne percute la péninsule du Yucatan.

"Pour nous, cette météorite a en quelque sorte fini le travail, c'est un peu la goutte d'eau qui a fait déborder le vase", a encore déclaré le scientifique.

En clair, à elle seule, la météorite ne serait pas venue à bout des grands sauriens, ni de toutes les autres espèces qui ont disparu avec eux. Le volcanisme, en revanche, est à l'origine de la plupart des autres épisodes d'extinction massive.

Lucia Sillig/lan

Publié