Modifié le 13 février 2019 à 09:48

40% des crevettes crues testées par ABE contaminées par des bactéries

Crevettes :  tout n’est pas rose… SIGNÉ - 2019
Crevettes : tout n’est pas rose… A Bon Entendeur / 46 min. / le 12 février 2019
Quelque 40% des crevettes crues analysées par A Bon Entendeur sont contaminées par des bactéries multirésistantes aux antibiotiques. Un résultat inquiétant, qui concerne également des crevettes labellisées bio.

A Bon Entendeur avait déjà apporté la preuve que du poulet élevé en Suisse peut être contaminé par des bactéries résistantes aux antibiotiques. C'est maintenant vrai également pour des crevettes d'élevage importées d'Inde, de Thaïlande et du Vietnam dans notre pays.

Ces résultats sont inquiétants, réagit le professeur Stephan Harbarth, médecin adjoint au service de Prévention et de Contrôle de l'Infection des Hôpitaux universitaires de Genève. Pour lui, on ne tombera pas forcément malade en consommant des crevettes crues ou peu cuites porteuses de bactéries résistantes aux antibiotiques, mais il existe un risque: que les antibiotiques que les patients seraient amenés à prendre en cas d'infection ne fassent aucun effet.

Et c'est bien le grand problème de la multirésistance aux antibiotiques: en cas d'infection bactérienne, la plupart des antibiotiques ne marchent plus. Dans les hôpitaux, on observe de plus en plus de patients sur lesquels les antibiotiques deviennent inefficaces. Heureusement, il existe des solutions de dernier recours.

Des distributeurs qui minimisent leur responsabilité

Interpellés par A Bon Entendeur, les distributeurs de ces crevettes contaminées répondent que ces bactéries résistantes peuvent se trouver dans l'environnement et dans l'eau utilisée pour l'aquaculture, ou qu'ils respectent les prescriptions légales.

Tous ajoutent que ces bactéries sont éliminées par la chaleur et que les consommateurs doivent respecter les prescriptions d'hygiène dans la cuisine. Effectivement, ces bactéries sont détruites par la cuisson, quoique l'on ne sache pas à partir de quelle température elles sont réellement éliminées.

Quitte à ce qu'elles deviennent dures, il faut bien cuire des crevettes d'élevage. Et ce n'est pas tout! Des crevettes peuvent contaminer notre cuisine pendant la préparation, il est donc important de se laver les mains ainsi que tous les ustensiles ayant servi à leur préparation.

Manuelle Pernoud/ebz

Publié le 12 février 2019 à 21:55 - Modifié le 13 février 2019 à 09:48