Modifié

Un survol historique pour la sonde New Horizons de la Nasa

La sonde New Horizons de la Nasa a survolé l'objet céleste le plus éloigné de la terre. [RTS]
La sonde New Horizons de la Nasa a survolé l'objet céleste le plus éloigné de la terre. / 19h30 / 1 min. / le 1 janvier 2019
La sonde New Horizons de la Nasa a survécu à son survol historique de l'objet céleste le plus éloigné jamais observé de près, Ultima Thule, situé à quelque 6,4 milliards de kilomètres de la Terre, a annoncé mardi l'agence spatiale américaine.

"Go New Horizons!", s'est exclamé le directeur scientifique de la mission Alan Stern, pendant que l'équipe dans le laboratoire de physique appliquée John Hopkins (Maryland) acclamait le moment où, à 6h33 en Suisse, New Horizons braquait ses caméras sur Ultima Thule, vestige glacé de la formation du système solaire.

"Jamais auparavant un engin spatial n'avait exploré un objet aussi éloigné", a souligné Alan Stern.

La retransmission d'images en direct est impossible à cette distance et un premier signal a été reçu sur Terre environ dix heures après le survol, soit 9h45 sur la côte est américaine (15h45 en Suisse). C'est seulement à ce moment là que la Nasa a su que la sonde avait survécu à cette approche à haut risque. "Les voyants sont au vert", a dit Alice Bowman, une responsable du projet New Horizons.

Près de 900 images

La sonde devait prendre 900 images en quelques secondes durant son survol d'Ultima Thule à une distance d'environ 3500 kilomètres. Un premier cliché d'Ultima Thule, pris à 1,9 million de kilomètres "seulement", avait déjà livré une première surprise: sur cette image plutôt floue, cet objet de petite taille (20 à 30 km de diamètre) semble avoir une forme allongée plutôt que ronde. D'autres photographies devraient arriver sur Terre dès mardi.

"Voilà une nuit qu'aucun d'entre nous n'oubliera jamais", s'est exclamé le guitariste de Queen, Brian May, également titulaire d'un doctorat en astrophysique, qui a enregistré un morceau en solo pour l'occasion.

>> Une chanson de Brian May pour cette honorer cette sonde:

Brian May (à gauche) sur scène aux côtés du chanteur Adam Lambert, à Kiev en 2012. [Keystone]Keystone
Brian May, l'ancien guitariste du groupe Queen, sort un nouveau single aussi musical qu’astronomique / La Matinale / 1 min. / le 31 décembre 2018

afp/ebz/jvia

Publié Modifié

Une sonde en orbite autour d'un astroïde de 500 mètres

Une autre sonde de la Nasa a franchi une nouvelle étape dans l'exploration spatiale lundi en entrant en orbite autour de l'astéroïde Bennu. Une performance: il s'agit de l'objet céleste le plus petit autour duquel un vaisseau fabriqué par l'homme ait jamais tourné.

La sonde américaine Osiris-Rex est la première à avoir été conçue pour rendre visite à un astéroïde et en rapporter un échantillon sur Terre. Le prélèvement n'aura toutefois lieu qu'en 2020.

Osiris-Rex a voyagé plus de deux ans pour se rapprocher de Bennu, qui tourne autour du Soleil à une vitesse de 100'000 km/h. Il était arrivé à destination le 3 décembre, se stabilisant alors à sept kilomètres de l'astéroïde, situé à plus de 110 millions de kilomètres de la Terre.