Modifié le 20 novembre 2018 à 15:49

Sandoz lance un médicament numérique contre l'abus de substances

L'aide thérapeutique développée par Sandoz n'est pas une substance mais une application pour smartphone.
Sandoz lance un médicament numérique contre l'abus de substances Le 12h30 / 1 min. / le 20 novembre 2018
L'agence sanitaire américaine a autorisé ces dernières semaines une pilule électronique. Mardi, le fabricant Sandoz a annoncé le feu vert de Washington pour un médicament numérique contre l'abus de substances.

Les médicaments numériques - ou intelligents - débarquent sur le marché. Celui développé par Sandoz, en collaboration avec le laboratoire américain Pear Therapeutics, s'appelle Reset, et la filiale du groupe bâlois Novartis annonce que c'est le premier traitement de ce type à obtenir l'autorisation de l'Agence sanitaire américaine (FDA).

Il ne s'agit pas d'une substance, mais d'une application pour smartphone. La durée du traitement est de douze semaines, pendant lesquelles les praticiens vont pouvoir suivre à distance le patient et sa prise de substances licites ou illicites.

Aide thérapeutique

A proprement parler, le Reset n'est pas vraiment un médicament, mais plutôt une aide thérapeutique, dans la mesure où les patients étudiés cliniquement prennent plus fidèlement leur traitement ordinaire contre l'abus de substances. Et l'abstinence serait plus souvent au rendez-vous.

Simon Corthay/jvia

Publié le 20 novembre 2018 à 12:53 - Modifié le 20 novembre 2018 à 15:49