Modifié le 26 janvier 2015 à 09:15

Les employés de l'Office du Livre vont devoir se serrer la ceinture

Le cloisonnement du marché a permis aux distributeurs de livres de maintenir des prix excessifs en Suisse.
L'Office du livre est le principal distributeur de livre en Suisse romande. [Martial Trezzini - ]
Revue de presse du 26 janvier

Frappé de plein fouet par la réévaluation du franc, l'Office du Livre, qui est le principal distributeur en Suisse Romande, est déterminé à tailler dans les salaires de ses 159 employés, annonce La Liberté. En outre, il veut leur demander d'allonger d'un peu plus de deux heures leur temps de travail hebdomadaire. En cas de refus, les salariés de l'entreprise sise à Fribourg risquent un licenciement pour des raisons économiques. Une question de survie, explique le directeur de l'OLF, Patrice Fehlmann, car la situation est catastrophiqu ... Le directeur a aussi l'intention de demander un effort aux éditeurs français pour qu'ils prennent en compte la situation de la Suisse.

Patrick Chaboudez et Georges Pop

Publié le 26 janvier 2015 à 08:42 - Modifié le 26 janvier 2015 à 09:15